Archive for novembre 2007

Notes express

Trois petites notes express :

  • la première : quelqu’un serait-il passé au parc lors de la remise des Mérites Sportifs ce mercredi soir ? Aucun rédacteur de MonDour n’a pas s’y rendre (nous avons des agendas de ministres 🙂 ) mais nous aimerions quand même publier un petit billet. Alors si vous y étiez et que vous possédez des photos, envoyez-nous un petit mail à info@mondour.be. Merci
  • deuxième petite note : et cela concerne nos agendas de ministres 🙂 Désolé du retard pris pour la rédaction des Réunions De Quartier de ces 3 dernières semaines (Elouges, Wihéries, Petit-Dour & Blaugies). Nous nous y sommes bien rendus, nous avons bien pris notes de toutes les questions & réponses mais cela prend énormément de temps de tout retranscrire. D’autant plus, et vous y êtes habitués, nous aimons étoffer ces résumés de documentations explicatives, liens vers d’autres sites web, donner notre avis, … bref, faire du beau travail. Tout ceci devrait reprendre son rythme normal en décembre.
  • et troisième petite note (et l’une des raisons pour lesquelles nous avons du retard) : le Centre Culturel (avec l’un de nos rédacteurs) organise ces samedi et dimanche, le week-end de la personne handicapée. Vous êtes tous bien évidemment invités. Plus de renseignements ici : http://www.centrecultureldour.be

Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas 03

Du 23 novembre au 9 décembre, Dour ouvre les portes du Parc Communal à des festivités. MonDour.be sera là pour vous en rapporter des petites photos.

La Manécanterie – Sainte-Cécile a interprété quelques chants ce dimanche 25 novembre au parc communal… 😎

12H30… l’heure de l’apéro LOL et du concert… :-/

dour, manécanterie

Malheureusement, pas trop de spectateurs pour entendre et apprécier (on suppose…) la chorale… 🙁 Drôle d’heure ? Bourse aux plantes annulée ? Température hivernale ? Un peu de tout sans doute…

dour, manécanterie

Bah, comme dirait Pierre (de Coubertin) « L’important c’est de participer… ». Plus tard, on pourra raconter : « Hey fieu, on étot là au parc el’ 25 nôvimbe »

—–
Ce billet fait partie d’une série consacrée aux festivités « Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas« , du 23 novembre au 9 décembre dans le Parc Communal de Dour. Plus d’infos dans le dépliant (cliquez ici)

Les certificats d’études à Elouges en 1956

De véritables oeuvres d’art ces certificats d’études de l’école communale d’Elouges.
C’est un document que j’ai conservé et encadré à l’époque (1956) lorsque je terminai mon école primaire dans la classe de Monsieur Derrider. Le certificat était une reproduction d’une oeuvre du peintre Victor Regnart. Je n’ai pas la chance de posséder des originaux ;-( . Il représentait la place d’Elouges que vous reconnaissez certainement.
élouges, certificat d'études

Un gros plan sur divers endroits du document vous montre les signatures des responsables de l’époque.
Vous y voyez celle du chef d’école, celle du secrétaire communal, celle de l’échevin de l’instruction et celle du bourgmestre et ces noms ne sont pas inconnus aux élougeois de l’époque. Pouvez-vous les lire ?

Victor Regnart habitait dans une petite maison située dans la rue du Commerce à Elouges (ancienne rue Grande).

Les élèves de l’époque ont eu l’occasion de le voir en personne lorsqu’il rendait visite à l’école communale.
J’ai pu le voir en chair et en os lors de son exposition en 1956. Ses peintures étaient exposées dans la salle de gymnastique au rez de chaussée.
Un petit rappel de sa vie n’est pas inutile. Le petit texte repiqué sur le net vous en retrace les épisodes.
Victor Regnart naquit le 26 janvier 1886 à Elouges.
Issu d’une famille aimant l’art, il fut étroitement surveillé et conseillé tantôt par son père, tantôt par son oncle également peintre décorateur très apprécié dans la région ou encore par son grand-père, peintre à Elouges.
Il manifesta très vite les multiples talents dont il avait hérité. En effet, dès l’âge de 9 ans, il se distinguait déjà au cours de dessin. A l’âge de 12 ans, ce don se confirma. En cette année, alors qu’il tenait compagnie à une tante alitée, son oncle lui tendit une feuille et un crayon et le posa devant un masque en plâtre. L’adolescent passa toute l’après-midi à dessiner le masque. Le résultat fut à ce point révélateur pour son entourage que le choix de son avenir fut arrêté : il devait être peintre. Victor Regnart entra alors à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Mons en 1900. De 1902 à 1907, il collectionna les résultats les plus édifiants. Ensuite, il poursuivit ses études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles de 1908 à 1909 et s’inscrivit plus tard à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers où il fit encore l’unanimité.
En 1911, il termina second au Grand Prix de Rome, derrière son condisciple Louis Buisseret.
Après avoir fait de brillantes études et remporté les épreuves les plus difficiles, Victor Regnart retourna dans sa famille. Il décida de ne plus quitter son village et employa tout son temps à le regarder avec amour, à le dessiner et à le peindre. En effet, que ce soit sous la pluie ou sous la neige, par le froid matinal ou aux lueurs du couchant, nous retrouvons dans toutes ses œuvres les vieux corons d’Elouges.
Né à l’époque des grands bouleversements économiques, Victor Regnart a été profondément touché par ces événements inhérents à la première Révolution industrielle. Il se pencha sur le sort des humbles et traduisit dans son œuvre l’atmosphère sociale régnante. Contrairement aux autres artistes, Victor Regnart n’a réalisé que très peu d’œuvres représentant le mineur dans la mine ou encore le travail des femmes et des enfants. Néanmoins, même si ces problèmes sont à peine évoqués, ses peintures et ses gravures révèlent une approche suffisante afin que nous puissions mieux comprendre dans quelles difficultés et au milieu de quels dangers ces hommes et ces femmes ont dû travailler.
A travers son œuvre, il a su donner à cette région rude et sombre, une certaine poésie en même temps qu’une beauté grave et forte.
Les centaines de toiles et de gravures qu’il a réalisées montrent un exceptionnel don de l’observation et d’émerveillement, allié à une maîtrise parfaite de la palette et des techniques de gravures.
Sa palette riche et variée au début de sa carrière prendra des tonalités plus sombres par la suite. Mais, là, ne s’arrête pas le renouveau : encouragé par ses amis, l’artiste accorde enfin à son village natal le privilège de le connaître : trois expositions (1956, 1958 et 1962) couronnent une carrière féconde. C’est hélas le chant du cygne : la vue de Victor Regnart faiblit, sa santé s’altère, et celle de son épouse Marie ne vaut guère mieux.
Ce couple amoureux de l’art, vivant pour l’art, s’éteindra à Wihéries : elle, le 15 octobre 1964, lui, trois semaines plus tard, le 9 novembre 1964.

Ouskonné 3

Pas de précision sur l’emplacement de cette photo; c’est tellement facile que j’ai honte de vous la proposer.
A votre avis, où est localisé ce lieu ?
dour - ouskonné 3

Fête de l’Athénée Royal de Dour ce dimanche ?

Quelqu’un est au courant d’une certaine fête d’anniversaire de l’Athénée Royal de Dour, qui aurait eu lieu à l’Espace Magnum ce dimanche ? Il paraît que les anciens élèves devaient se passer le mot, il n’y avait pas de publicité.
Ca me paraît gros et étonnant mais c’est un bruit qui court, très tenace.

Aucun de mes anciens compères n’auraient été au courant ou… aucun ne m’aurait appelé ? 🙂

Infos-flashs

— MonDour – infos-flashs – START —

  • Une nouvelle fontaine à Dour ? Non, c’est une canalisation d’eau qui a lâché au carrefour de l’étoile (« rond-point Texaco »). J’y suis passé mais je ne savais pas m’arrêter pour faire une photo. Dommage, c’était beau, un vrai petit ruisseau ! Une idée pour le nouveau Belvédère ? LaProvince y était aussi : Dour: le carrefour de l’étoile sous eau
  • Le sapin de Noël de la Grand-Place était en train d’être installé cet après-midi, à 16h. Les ouvriers communaux avaient un mal de chien à dépêtrer les branches entre-elles.
  • MonMazoutMoinsCher, l’achat groupé de mazout de chauffage réservé aux dourois, a débuté une nouvelle période de commandes. Elle se clôturera le lundi 7 décembre. La réduction obtenue samedi dernier pour la première commande est assez avantageuse : 0,07€ du litre, ce qui fait 35€ par 500 litres ! A notre : une nouvelle section « Foire Aux Questions« .
  • Le magasin Multitronic va fermer ses portes. Snif ! Ils effectueront une liquidation tous les jours du mois de décembre, de 16h à 19h. Je vais y faire un p’tit tour tiens.

— MonDour – infos-flashs – STOP —

Athénée de Dour, le 25 novembre – Déjeûner OXFAM

Comme chaque année , OXFAM organise son déjeûner ( petit déjeûner si des français nous lisent ).
Alternance entre l’école ste Union et l’Athénée royal de Dour; cette année 2007 , c’était au tour de ce dernier de recevoir celles et ceux qui ont participé à cette manifestation. Mondour.be qui ne rate rien, y était.
Quelques photos prises entre le café et la confiture :
Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM Athenée de Dour, le 25 novembre - Déjeûner OXFAM

La RPD de la semaine (du 18 novembre au 24 novembre 2007)

La RPD est la Revue de Presse Douroise. Toutes les infos qui sont parues dans les journaux (quotidiens, toutes-boîtes, internet, …) et qui parlent de près ou de loin de Dour.

Dimanche 18 novembre :

  • LaProvince ‘papier’ : Page 5 : Un programme chargé à la Manécanterie.
  • LaProvince ‘papier’ : Page 28 : Près de 500 joggeurs, hier, au Jogging du Coeur à Blaugies. Grégory Faille prend les commandes du Défi 13.

Lundi 19 novembre :

Mardi 20 novembre :

Mercredi 21 novembre :

  • LaProvince ‘papier’ : page 5 : Dour, un pas de plus pour le Belvédère – « rage taxatoire » dénonce le PS.
  • LaProvince ‘papier’ : page 5 : Dour, partenariat avec le RFB – Place au Royal Boussu Dour Borinage, la convention entre clubs sera signée en mai.
  • LaProvince ‘papier’ : page 5 : Dour, fusion des polices – Di Antonio convoque un conseil de police.
  • LaProvince ‘papier’ : page 10 : Dour, le 8 décembre – Sept ans que le Père Noël est un rockeur, il attend vos dons de jeux et de jouets.
  • LaProvince ‘papier’ : page 10 : Dour, Entre sainte-Catherine et Saint-Nicolas – 17 jours de festivités dans le parc communal

Jeudi 22 novembre :

  • La Libre Belgique : Le terrain synthétique en question
  • La Libre Belgique : Dour revient à l’équilibre
  • La Libre Belgique : Brèves : Rage taxatoire ? Projet mort-né ?
  • LaProvince ‘papier’ : page 4 : Sur www.laprovince.be, A propos de la « rage taxatoire » dénoncée par le PS à Dour
  • LaProvince ‘papier’ : page 6 : Hauts-Pays – Conseil de Police le 29 novembre
  • LaProvince ‘papier’ : page 6 : Borinage-Haut-Pays, asbl intercommunale – « Espace Prévention », asbl liquidée !
  • LaProvince ‘papier’ : page 7 : Dour, incendie accidentel – le feu a pris dans une chambre
  • LaProvince ‘papier’ : page 9 : Dour, Vivre les handicaps – un week-end complet sera dédié à la personne handicapée
  • LaProvince ‘papier’ : page 10 : Mons-Borinage, opération – Un journaliste dans ta classe ? Trois classes de la région ont déjà reçu la visite de LaProvince dans le cadre de l’opération
  • LaProvince ‘papier’ : page 11 : Elouges, 240 enfants de 20 écoles au cross scolaire
  • LaProvince ‘papier’ : page 11 : Dour, délicieux ce beaujolais !
  • la DH en ligne : La commune des Hauts-Pays devrait réintégrer les Deux Rivières prochainement

Vendredi 23 novembre :

  • La Libre Belgique : Plantons des arbres
  • LaProvince ‘papier’ : page 4 : Ecole en immersion, les initiatives se multiplient partout
  • LaProvince ‘papier’ : page 7 : Mons-Borinage, logement – A louer : logement privé mais social – l’AIS des Rivières recrute des communes et des proprios
  • LaProvince ‘papier’ : page 9 : Mons-Borinage, agenda – Entre Palestine et Cuba, faites un saut ) Dour ou au Plaza à Mons pour profiter d’autres évasions.
  • LaProvince ‘papier’ : page 10 : Dour, l’orchestre Blue Swing en concert ce samedi.
  • LaProvince ‘papier’ : page 29 : Entretien avec Mohamed Dahane – « Le RFB peut réussir un coup ».
  • LaProvince ‘papier’ : page 32 : Tennis de table, journée portes-ouvertes : Ce mercredi 28.11 (13h30), Dour Palette organise une journée d’initiation et de démonstration.
  • la DH en ligne : Dour, feu de chambre
  • la DH en ligne : Le parc communal va revivre

Samedi 24 novembre :

  • La Libre Belgique : Les résidents auront la prime
  • LaProvince : Dour: MonMazout est vraiment moins cher.be
  • LaProvince ‘papier’ : page 5 : Dour, vol dans un magasin de lingerie.
  • LaProvince ‘papier’ : page 8 : Blaugies, camping des Hippocampes – L’accord a été donné pour les primes.
  • LaProvince ‘papier’ : page 9 : Dour, une giga méga farandole.

Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas 02

Du 23 novembre au 9 décembre, Dour ouvre les portes du Parc Communal à des festivités. MonDour.be sera là pour vous en rapporter des petites photos.

Je me suis pointé ce matin après avoir pris le déjeûner OXFAM à l’athenée de Dour.
Jamais, je n’ai fait un reportage aussi rapidement. Je commence à avoir l’habitude me direz-vous ?
Mais non, c’est plus simple ; voilà l’affiche que j’ai pu voir sur la grille d’entrée:
Dour, Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dommage ;-( , j’avais deux beaux chardons en pot que j’arrosais et nourrissais de bon engrais, un « liseron vulgaris » : la plante que l’on offre à des amis à qui l’on veut du bien 😉
Cette annulation est probablement due à un manque de candidats ? Je n’ai pas eu d’information.

—–
Ce billet fait partie d’une série consacrée aux festivités « Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas« , du 23 novembre au 9 décembre dans le Parc Communal de Dour. Plus d’infos dans le dépliant (cliquez ici)

Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas 01

Du 23 novembre au 9 décembre, Dour ouvre les portes du Parc Communal à des festivités. MonDour.be sera là pour vous en rapporter des petites photos.

Ce vendredi soir, on inaugurait la réouverture du parc autour du Beaujolais Nouveau offert par l’Ordre des Compagnons du Beaujolais de Bavay. Quelle bonne idée !! LOL
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

La foule s’est donc retrouvée nombreuse sur le kiosque, collés les uns aux autres, ce qui, ajouté à l’effet du Beaujolais, nous tenait bien chaud.
Et dans cette foule, on pouvait reconnaître :

  • Jean Michez, qui s’est étonné, suite à un calcul savant que la bouteille de Beaujolais coûte 5.30€ plus cher que l’année passée
  • Carlo Di Antonio comptant le nombre de verres que chaque dourois buvait afin de répercuter le coût vérité de cette opération sur la prochaine facture
  • Pierre Tachenion protestant le fait que les verres ne soient pas gratuits mais prépayés
  • Claudine Coolsaet terminant les fonds de bouteille
  • Et enfin, Isabelle Noël et Eric Morel déclarant… euh non, ils n’ont toujours rien à déclarer 🙂

Euh… TOUT CECI EST DE L’HUMOUR et surtout TOUT EST FAUX (enfin presque… 🙂 ). N’allez pas dire que MonDour.be a lançé des rumeurs non fondées hein ! 🙂

Les musiciens des fanfares de l’entité ont ouvert le cortège :
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

Et les exposants ont … exposé :
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

A la suite de ce verre, les Comédiens Borains de la Roulotte Théâtrale d’Elouges interprétaient « Des saints… dans tous leurs états… » dans le Pavillon du Parc :
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

Et enfin, un bal de musiques celtique et médiévale a fait danser (se réchauffer) quelques dourois sous le chapiteau : Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

Pendant toute cette soirée, ça a patiné ! Tiens, on n’a pas vu d’élus sur la glace…
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas
Dour - Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas

—–
Ce billet fait partie d’une série consacrée aux festivités « Entre Sainte-Catherine et Saint-Nicolas« , du 23 novembre au 9 décembre dans le Parc Communal de Dour. Plus d’infos dans le dépliant (cliquez ici)