260€ pour un bout d’éolienne

éoliennes dour - quiévrain - émissions zéro coopérative Toi aussi, t’as 260€ en trop ? Achète toi aussi ton p’tit bout d’éolienne.

Ayé, la création de la coopérative est en route. Une réunion de présentation est programmée lundi prochain lors du Conseil Communal. Cette coopérative vise à réunir assez de sous-sous afin de bâtir 2 éoliennes supplémentaires dans not’ parc éolien.

La part s’élève à 260€. Mais que peut-on espérer en retour ?


Le 2 juillet dernier, nous vous disions déjà tout sur ces nouvelles éoliennes dont deux seront communales et citoyennes. Lisez cet article complet : Nos éoliennes : et de 14 !

On en sait plus depuis hier (sur le blog de not’ bourgmesss : Les éoliennes citoyennes, c’est parti !) sur la manière d’acheter des parts :

Pour devenir coopérateur, il suffit d’effectuer un versement sur le compte de la coopérative Emissions Zéro :
AXA Banque (BE97) 755-4423099-49 (bic AXABBE22)
Triodos (BE95) 523-0802755-58 (bic TRIOBE91).

+ communiquez vos coordonnées par courrier électronique ou par la poste à la coopérative Emission Zéro : http://www.emissions-zero.com/

Sur les 3 nouvelles éoliennes, 1 sera de Ventis, 1 autre citoyenne et la dernière sera payée par les communes qui en feront le choix (Dour, Quiévrain, Honnelles, Hensies) et complétée par des citoyens au cas où la somme ne sera pas atteinte.
Ce serait étonnant qu’Honnelles suive le projet car cette commune travaille à son propre parc éolien.

Mise à jour via un commentaire de not’ bourgmesss ci-plus bas :
« Joel, ence qui concerne la répartition des 3 éoliennes le projet est un peu diffèrent. Ventis a la sienne. Les deux autres seront mixtes et gérées en commun entre les citoyens, la commune de Dour et celle de Quièvrain. »

Les dividendes des coopératives agréées sont exonérés de précompte jusqu’à 6% et 150 €, Les profits supplémentaires, seront portés en réserve ou distribués sous forme de ristournes sur l’électricité.

La construction de ces éoliennes débutera dans le courant de l’année 2010.

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous le lundi 28 septembre à 18h30 pour la présentation du projet lors du Conseil Communal, grand-place 1 à Dour.

Et si vous ne savez pas attendre, vous trouverez d’autres infos ici : http://www.emissions-zero.com/

Mise à jour le 20.09.2009 à 17h38 :
La présentation du projet sera retransmise en direct vidéo sur MonDour.be. Ce qui ne vous empêche de venir sur place 😉

Mise à jour le 28 septembre 2009 à 8h48 :
Commentaire de not’ bourgmesss qui nous explique en exclu les grandes lignes du projet :

Pour le projet dourois nous allons fonctionner de la manière suivante. Les citoyens peuvent devenir actionnaire via une coopérative qui se nomme « Emission zero ». A sein de cette coopérative citoyenne agréée qui s’investit déjà sur d’autres projets il sera constitué un compte « Dour. Pour entrer dans cette coopérative il faut acheter une part à 260 euros. Cette coopérative citoyenne « Emissions Zéro Dour » constituera avec la commune de Dour et d’autres partenaires une autre société dite « coopérative d’exploitation des 2 éoliennes de Dour ». Au sein de cette coopérative d’exploitation la commune et le paracommunal pourront détenir au total 50% des parts. La coopérative citoyenne « Emission Zéro Dour » pourra détenir les autres 50% de parts. Cette coopérative d’exploitation détiendra le permis, achètera les éoliennes clefs sur porte, vendra le courant, paiera l’entretien du site etc etc. Cette coopérative d’exploitation fera un bénéfice qu’elle retournera sous forme de dividendes à ses actionnaires. 50% des dividendes reviendront donc à la coopérative citoyenne « Emission Zéro Dour » qui pourra ristourner 6% à ses membres dourois et un surplus sous forme de « bons électricité » ou sous une autre forme. Voilà les grandes lignes en exclusivité pour Mondour !

16 comments

  1. Carlo dit :

    Joel, ence qui concerne la répartition des 3 éoliennes le projet est un peu diffèrent. Ventis a la sienne. Les deux autres seront mixtes et gérées en commun entre les citoyens, la commune de Dour et celle de Quièvrain.

  2. Carlo dit :

    Joel; je t’assure que j’ai la bonne version… En fait les citoyens deviennent coopérateurs via la société emission zero. Ensuite, Emission zero, la commune et certaines associations paracommunales (centre culturel, centre sportif, ALE etc etc) s’associent et créent une société d’exploitation. C’est le montage le plus adéquat pour obtenir les subsides, inclure la commune et les citoyens.

  3. dominique dit :

    Tant mieux qu’une réunion se fasse aussi à Dour,je trouvais cela dommage que la premiére se soit faites uniquement à Quiévrain,beaucoup de personnes n’ont pu venir,il faut aller dans ce sens pour nos enfants,se n’est pas une question de politique mais pour l’avenir de tous,chacun de nous doit faire un geste,pourquoi pas celui là,merci à toi Carlo pour avoir poussé le projet .

  4. Baptiste dit :

    A Dominique. D’accord avec le principe de l’énergie verte. D’ailleurs nous n’avons guère le choix si on veut arrêter les dégâts! Ou du moins les réduire. Mais arrêtons de penser que c’est simplement une question d’écologie humaniste et arrêtons de prêter aux éoliennes une dimension poétique qu’elles n’ont pas!. Cela génère aussi un fameux business. Y compris pour les communes. C’est pourquoi on se bat pour implanter des parcs. Restons objectifs. Merci.

  5. dominique dit :

    A Baptiste,je suis d’accord avec vous sur le fait que cela génère un profit,mais qui travaille gratuitement de nous jours(ok les enfants dans certains Pays ,mais c’est un autre débat),mais à notre échelle,petit Pays comme le notre,des éoliennes+ un complément de certaines autres sources d’énergies renouvelables,nous pouvons montrer l’exemple d’indépendance énergétique,sans oublier que c’est devenu un grand secteur d’emploi,ok chez nous,on se demande si les jeunes veulent encore bosser,certains je les comprends!!,mais bon,que nos écoles les forment à ces nouveaux métiers,et non plus sur des vieilles machines de l’aprés guerre

    et perso je préfére voir des éoliennes qu'une centrale nucléaire et vous ?

    petite question au passage,si quelqu’un peut me renseigner,(avant de faire des recherches)sur des entreprises qui louent votre toiture pour y installer des panneaux solaires ou autres,en France cela se fait mais ici,je ne sais pas si quelqu’un connait,qu’il me le dise,je suis interessé. Bon W-E à tous.

  6. syl dit :

    Dominique, Ecopower, pour la Flandre, mais je ne sais pas s’ils sont enfin implantés en Wallonie (pourtant ils ont investi dans nos éoliennes, si je ne me trompe, Jean?) Il y a aussi Belpower, mais je ne sais pas s’ils sont très actifs en Wallonie :cliquez sur mon nom. il y en a peut-être d’autres, mais je ne sais pas tout 😉

  7. Jean dit :

    Comm 7 : Ecopower travaille dans le Nord du pays , je n’ai pas connaissance qu’ils aient des projets dans le Sud. Ils étaient en tout cas présents lors du dernier Windday sur le parc éolien de Dour – Quiévrain.

  8. ab dit :

    Dans l’Aveyron, il existe un projet identique d’éolienne citoyenne. « EOLIENNE CITOYENNE LESTRADE SNC ».

    Il y a d’autres projets en cours : http://www.ereliagroupe.fr/fileadmin/templates/erelia/media/pdf/eolien_energie_citoyenne.pdf

  9. lippe dit :
     6 dominque voici une adresse pour la wallonie ITechBelgium
  10. carlo dit :

    Pour le projet dourois nous allons fonctionner de la manière suivante. Les citoyens peuvent devenir actionnaire via une coopérative qui se nomme « Emission zero ». A sein de cette coopérative citoyenne agréée qui s’investit déjà sur d’autres projets il sera constitué un compte « Dour. Pour entrer dans cette coopérative il faut acheter une part à 260 euros. Cette coopérative citoyenne « Emissions Zéro Dour » constituera avec la commune de Dour et d’autres partenaires une autre société dite « coopérative d’exploitation des 2 éoliennes de Dour ». Au sein de cette coopérative d’exploitation la commune et le paracommunal pourront détenir au total 50% des parts. La coopérative citoyenne « Emission Zéro Dour » pourra détenir les autres 50% de parts. Cette coopérative d’exploitation détiendra le permis, achètera les éoliennes clefs sur porte, vendra le courant, paiera l’entretien du site etc etc. Cette coopérative d’exploitation fera un bénéfice qu’elle retournera sous forme de dividendes à ses actionnaires. 50% des dividendes reviendront donc à la coopérative citoyenne « Emission Zéro Dour » qui pourra ristourner 6% à ses membres dourois et un surplus sous forme de « bons électricité » ou sous une autre forme. Voilà les grandes lignes en exclusivité pour Mondour !

  11. dominique dit :

    merci à tous pour les renseignement,du sujet N°6 🙂 et venez nombreux à la réunion Bon Dimanche à tous

  12. joël dit :

    Merci m’sieur not’ bourgmesss 😉

  13. Phildor dit :

    Bonjour, Je réside dans une autre commune boraine : puis-je acheter aussi des actions ? Je suis aussi pour l’écologie je suis pour l’implantation d’éoliennes là où c’est possible. Merci. J’attends votre réponse. Philippe

  14. dominique dit :

    à Phildor, »oui » entre «  » pour l’ensemble des éoliennes en région wallonne,financées par emissions zero (société coopérative,donc tous citoyens ayant acheté des parts), vous pouvez acheter des parts via « emissions zero »,vous pouvez telecharger la fiche pour avoir tous les renseignements ici: http://www.emissions-zero.com/

    ou vous faites le versement de 260€ en indiquant vos coordonnées compléte ,date de naissance et tel,vous recevrez un « bon » pour chaque part achetée,elles sont nominatives,vous pouvez envoyer un mail à emissions zero ou télèphoner ,ils sont trés disponibles pour vous renseigner 0495/298.815. Pour info au 01 janvier 2010 emission-zero devient fournisseur,donc en ayant des parts et en prenant emission zero comme forunisseur,c’est tout bénèfice pour vous. A+

  15. anne de dit :

    11. merci pour l’éclaircissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *