100€ pour un bureau : bonne gouvernance ou privilège abusif ?

Lundi soir, après le Conseil Communal, je vous faisais part dans cet article du débat de nos élus autour de la demande de location d’un bureau de l’Hôtel de Ville par le député Carlo Di Antonio pour 100€ par mois.

Le débat a plutôt tourné à une « biestrie syntaxique majeure » plutôt qu’un vrai débat mais bon…

Dans le journal LaProvince, le journalisss a, pour moi, tourné son article à l’envers. Il présente cette location comme un nouveau service, bon marché, que le bourgmesss Carlo Di Antonio accorde au député… Carlo Di Antonio. Perso, je pense plus à une décision prouvant une volonté de bonne gouvernance.

Privilège abusif ou bonne gouvernance, quel est votre avis ?


Sur MonDour.be
Voici ce que j’en disais dans l’article « Conseil Communal du 26 octobre 2009, le résumé (en vidéo) », lundi soir après le Conseil Communal :
Point 5. Mise à disposition des locaux de l’Hôtel de Ville – Convention – Approbation

Petit évènement : au début de ce point, not’ bourgmesss se lève de son siège et prend place dans le public. Vincent Loiseau prend la parole et explique la raison : mise en location d’un bureau de l’hôtel de ville pour la secrétaire parlementaire de Carlo Di Antonio, le député. La suite dans cette vidéo :

On n’entend pas très bien mais en résumé :
Raoul Moury prend la parole à la place de Pierre Tachenion, lui aussi député. Il explique que dans le passé Yvon Harmegnies était dans la même situation (député fédéral) et que ce point n’avait pas été soulevé. Alors, ici, il l’est et donc on pourrait aussi mettre à disposition un bureau aux mêmes conditions pour le député Tachenion. Puis, une pleine brouette de chicaneries (je ne sais pas si on le voit sur la vidéo) à propos d’un « ou » placé entre bourgmestre et député.
Explications : c’est la phrase « cette convention prendra fin quand Carlo Di Antonio ne sera plus bourgmestre ou député. Pour le PS, le « ou » veut dire que s’il n’est plus bourgmess mais reste député, il pourra encore disposer du bureau. Pour les autres, il paraît évident que ce sera dès qu’il ne sera plus bourgmesss ou s’il n’est plus député que la convention prendra fin.
Ce qui fera dire à Raoul Moury que « le ‘ou’ ne s’interprête pas, c’est une alternative ». Quant à Tatach, il s’agit d’une « ambiguité syntaxique majeure ». Didju, c’est le festival de Maître Capello. C’est cool, ils seront sûrement très fort à la dictée douroise (plus d’infos prochainement 😉 ).
Bref, le point est accepté majorité contre opposition.

Dans le journal LaProvince
Voici ce qu’en dit J.D., journalisss au quotidien LaProvince (SudPresse) dans cet article « Dour: un bureau à 100€ pour Carlo Di Antonio » :

Carlo Di Antonio a-t-il le droit d’affecter un bureau de la commune à ses collaboratrices parlementaires, contre un loyer modeste? Pierre Tachenion le lui conteste. Ou alors, il veut bénéficier de la même faveur, non mais sans blague!

A Dour, les conseils communaux sont rarement exempts de joutes verbales. Mais de mémoire de chroniqueur, c’est la première fois que nous avons vu la majorité et l’opposition s’affronter sur ce qu’il serait convenu d’appeler, selon le conseiller Pierre Tachenion, une “ ambiguïté syntaxique majeure ”.

De quoi s’agit-il? A priori d’une demande de la majorité motivée par la désormais sacro-sainte bonne gouvernance. En clair: les colistiers de Carlo Di Antonio demandent que celui-ci puisse disposer, à l’hôtel de ville, d’un bureau destiné à ses collaboratrices parlementaires. La commune du bourgmestre Di Antonio louerait au député Di Antonio un local, pour un montant de 100€. Et ce, à partir du 1er septembre 2009 et jusqu’à la fin de son mandat de bourgmestre “ ou ” de député wallon.

Et c’est ce “ ou ” qui a surtout alimenté les débats. Pour l’opposition, il laisserait sous-entendre que le député pourrait garder ce bureau même s’il n’était plus bourgmestre.
Pour la majorité, le “ ou ” doit être assimilé à un “ et ” qui ne dirait pas son nom! Et donc la perte d’une des deux fonctions impliquerait automatiquement la fin unilatérale du contrat de location.

Broutilles que tout cela? L’opposition réclame au passage le même traitement de faveur pour son porte-parole, Pierre Tachenion, qui se couvre également de la double casquette d’élu local et de mandataire régional… Réclamation rejetée.
Source : Dour: un bureau à 100€ pour Carlo Di Antonio

Mon analyse :
Perso, je pense que le journalisss a tourné l’article dans le mauvais sens.

Si j’ai bien compris, mais dites-moi si je me trompe, c’est la régularisation d’une situation plutôt qu’un nouvel « avantage ».
Comme dit lors du Conseil, Yvon Harmegnies, député fédéral à l’époque, a disposé d’un bureau de l’hôtel de ville pour ses permanences pendant xx années sans jamais débourser un franc de location !
Raoul Moury l’a d’ailleurs souligné dans son commentaire lors du Conseil Communal.

Quant à Pierre Tachenion, lui aussi député, il pourrait aussi bénéficier d’un tel bureau. Oui, pourquoi pas. Il a préféré rénover totalement l’ancien bureau de la Mutualité Socialiste de Wihéries et c’est très bien comme ça.
Par contre, le journalisss conclut son article par « réclamation rejetée ».
Dites-moi de nouveau si je me trompe mais aucun point n’a été proposé par le PS en rajout du point 5 et donc livré au vote. S’il n’y a pas demande de rajout de point, il n’y a pas vote. S’il n’y a pas de vote, il n’y a pas de rejet.
Ce n’est pas la majorité qui a refusé l’avantage d’avoir un bureau à Pierre Tachenion puisqu’il ne l’a pas demandé.

En conclusion, je dirai que je considère cette location comme un signe de bonne gouvernance plutôt qu’un privilège.
Et vous, z’en pensez quoi ?

39 comments

  1. lefrontalierpedibus dit :

    La nouvelle éthique politique ?

    Si j’ai bien compris, sous la casquette de Bourgmestre, Carlo ne devrait rien payer alors qu’il devrait payer « s’il n’était que » député. En résumé, il occupe ce bureau au travers de fonctions multiples et, pour sa quotité « député », il paierait ou il ne paierait que 100 euros par mois selon l’approche d’analyse que chacun peut avoir. Il est effectivement difficile de quantifier la prépondérance d’une fonction par rapport à l’autre. Quoiqu’il soit, c’est là tout l’art d’être cumulard de deux fonctions dans le même bureau avec des prestations simultanées ou différées ! Je crois qu’il va falloir encore ramer longtemps pour atteindre une nouvelle éthique en matière politique ! Quel serait le prix locatif, au sens large du terme, d’un tel bureau dans un immeuble privé ? Il y aurait le montant du loyer qui serait proportionnel à la superficie et au cadre environnemental, il y aurait les charges communes de l’immeuble ainsi que les charges privatives de chauffage, sans compter les différents frais de raccordement à l’électricité et à Belgacom. En conclusion, je crois que 100 euros par mois que c’est un cadeau qui est fait à Carlo sous sa bannière de député.

    
    
    		
    				
  2. Syl dit :

    Lefrontalier : je crois qu’il y a eu des « précédents » non payants 😉 A vérifier cependant… Sûr que qd on voit où est un certain personnage de frameries depuis peu, on se dit que l’éthique politique :-/

  3. lefrontalierpedibus dit :

    @2 Syl ou « Libre comme l’air !…Et en admiration devant les éoliennes ! »

    Je ne cautionne en rien tout écart en matière d’éthique et l’un n’excuse pas l’autre. Si notre démocratie veut subsister face aux tempêtes et aux bourrasques de la future peste brune, elle n’a pas trente-six solutions : sortir des ornières de la tradition. Seules la transparence et l’éthique permettront à cette noble cause de la démocratie de survivre. Combien de temps les différents partis démocratiques vont-ils continuer à patauger dans la tradition des droits politiques traditionnels acquis ? La nouvelle génération attend autre chose que des comparaisons stériles entre partis du passé !

  4. Carlo dit :

    @1 ; lefrontalier;

    Je pense que vous n’avez pas compris. Je constate que cela vous arrive de plus en plus souvent.

    Depuis toujours, et sauf exception, les Bourgmestres qui sont députés centralisent leurs permanences au même endroit.

    Ce fut le cas ces 20 dernières années avec Yvon Harmegnies à Dour, Didier Donfut à Frameries, Robert Urbain à Boussu etc etc. Plus récemment Jacqueline Galant, Eric Thiébaut et moi sommes dans le même cas.

    Regrouper ces permanences au même endroit c’est simplement une question d’efficacité et de pragmatisme. Je vois mal le citoyen courir d’un endroit à l’autre pour trouver le Député/Bourgmestre. Je pense qu’il faut que le service au citoyen soit efficace.

    Récemment, durant la campagne électorale 2009, le député Bourgmestre Moriau s’est fait épingler parce qu’il agissait comme nous et ne payait ni loyer, ni charges, ni téléphone.

    Dès mon arrivée en décembre 2006, j’avais fait en sorte de rembourser à la commune le poste téléphonique de ma collaboratrice parlementaire. Et cela même si cela n’avait jamais été fait de la sorte par mon prédécesseur. Suite à « l’affaire Moriau » j’ai proposé à mes collègues du Collège de payer un loyer pour le bureau de 10 m2 qu’occupe ma collaboratrice à l’hôtel de Ville juste près de mon bureau.

    Nous avons vérifié ce qui se faisait ailleurs. Dans la plupart des cas, rien n’est prévu : pas de loyer, pas de remboursement téléphonique.

    J’ai eu un contact avec Eric Thiebaut qui m’a dit avoir proposé à son conseil le paiement d’un loyer de 100 euros pour lui aussi héberger son collaborateur parlementaire. Son Conseil Communal a suivi cette proposition sans soucis.

    J’ai donc décidé d’appliquer la même règle à Dour. Tout simplement. Jacqueline Galant m’a confirmé vouloir faire la même chose à Jurbise.

    Tout cela me semble être plutôt positif.

  5. lefrontalierpedibus dit :

    @ Joël ou « souhait de renseignements complémentaires ».

    Citation de J.D de « la Province » : « Carlo Di Antonio a-t-il le droit d’affecter un bureau de la commune à ses collaboratrices parlementaires, contre un loyer modeste? » Réponse : Pour ce bureau, au sens large du terme, combien de pièces ou de mètres-carrés a-t-on mis à disposition de Carlo et de ses « claudettes » parlementaires pour sa casquette de député ? Cela ne sert à rien de discuter dans le vide si on n’a pas une idée précise de la superficie mise à disposition.

  6. joël dit :

    @frontalier : je ne vois pas trop l’importance de connaître la superficie du bureau (sauf s’il fait 200m² je te l’accorde 🙂 ). Au pifomètre, je dirai 16m², ça te va ? 😉

  7. Carlo dit :

    Je vais le mesurer demain 🙂 Cela doit faire entre 10 et 15 m2 !

    Pour le frontalier la situation était sans doute meilleure avant décembre 2006. Les 6 bureaux de l’hôtel de ville n’étaient jamais occupés… Il n’y avait même pas de ligne téléphonique ni de connexion internet… Les échevins y passaient une demi heure de temps en temps. Aujourd’hui, les échevins et moi même y sommes quasi chaque jour du lundi au samedi. Le hall d’entrée est parfois trop petit etc etc. Mais sans doute en faisons nous de trop… La mauvaise foi de certains n’a aucune limite.

    L’attitude du groupe PS sur cette « affaire » est emprunte de démagogie. La vieille culture politique… la mauvaise foi comme seul argument pour tenter de faire croire que la nouvelle majorité ne travaille pas.

  8. Syl dit :

    « @2 Syl ou « Libre comme l’air !…Et en admiration devant les éoliennes ! » ?? 😯

  9. Nico dit :

    Notre petite entité économiquement si mal en point a pourtant le privilège d’avoir deux députés régionaux, qui plus est, dans la majorité parlementaire régionale…Les citoyens Dourois devraient pouvoir espérer que cette situation soit bénéfique pour leur entité. Je regrette personnellement cette guéguerre stérile et puérile entre nos 2 personnalités politiques depuis 3 ans. A quand l’opposition constructive promise. N’est-il pas concevable que nos élus tirent enfin la corde dans le même sens afin d’améliorer le quotidien du Dourois moyen ?

  10. urbain dit :

    incroyable que le PS essaie de manipuler la population comme ça. incroyable ! spont pas genés. sont les premiers a abuser de l’argent public (donfut vous avez dit ?) et ils mentent sur tout ce qu’ils peuvent. incroyable je vous dit.

  11. urbain dit :

    impossible nico, le P$ est trop occupé de freiner de tous les fers où ils peuvent pour ne pas favoriser dourenouveau. c’est petit et honteux.

  12. Jean-Marc (Wihéries) dit :

    Quel pataquès !

    Tout cela pour un petit bureau !!! Il suffit de déterminer « Le Juste Prix », de déterminer les conditions d’utilisation, et c’est pas plus compliqué ! Cela semblait ficellé !!! Quant au « ou », si je peux me permettre, il « suffisait » d’ajouter « tant que le locataire exerce les fonctions de Bourgmestre » …. pffffff 🙁

    Tant qu’à se chercher des poux politiques, on peut demander des loyers non versés de tous les prédécesseurs … On n’est pas sorti de l’Auberge !!!

    Il me semble que la focalisation sur des détails démontre un manque de discernement des priorités (…).

    C’est un simple avis, mais que de temps perdu !

  13. Carlo dit :

    Jean-Marc; Rassurez vous, je n’ai pas perdu beaucoup de temps sur ce sujet ridicule et qui pue la démagogie. J’ai bien d’autres sujets plus importants pour m’occuper. Cette seule journée du 29 octobre a été très positive.. Rien que des bonnes nouvelles pour Dour, ses projets, son budget, son avenir… On va y arriver. Et ce ne sont pas les mesquineries qui vont m’arrêter.

  14. Piou dit :

    Il me semble que le Monsieur au pseudo un peu pompeux a une grosse dent contre le bourgmestre ! Sans doute défenderait-il Carlo si celui-ci lui avait permis d’engager Ginette pour nettoyer en noir ou d’avoir un logement social en passant au dessus de tous les autres ? Un peu comme à Frameries où certains crados ont été jusqu’à créer un groupe de soutient à donfut sur facebook :-/

    Vous parlez ici de location alors qu’il s’agit d’une indemnité pour utiliser un espace qui ne servirait à pas grand chose…

    Ce torchon qu’est la province (il faut être vraiment débile pour dépenser 1 € par jour pour acheter ce truc qui devrait être distribué avec le Vlan) se fait évidemment les choux gras avec un pet de lapin.

    Pour terminer, je conseillerais à Monsieur Pseudo-Pompeux de se trouver un boulot, il aurait moins le temps de râler pour des conneries !

  15. joël dit :

    Piou, je préfère que les débats tournent autour du sujet de l’article plutôt qu’autour des visiteurs du site. Chacun peut penser ce qu’il veut et répondre aux avis (et non à la pseudo-personnalité) d’un autre visiteur. Ce que tu dis du Frontalier n’est pas exact.
    Merci pour tes commentaires.

  16. Barrett dit :

    Beaucoup de vent pour rien effectivement : il suffit de déterminer le juste prix et je suppose que cela fait rentrer de l’argent dans les caisses de la commune. Donc actuellement le problème ne se pose pas Carlo étant député ET bourgmestre. S’il n’était plus député (il aurait toujours son bureau de bourgmestre), la bonne gouvernance voudrait qu’il ne prolonge pas le bail. Cependant, la situation serait PARTICULIEREMENT malsaine si Carlo n’était plus bourgmestre et toujours député après des élections ou un empêchement (de cumul ou que sais-je ???) 2 cas sont possibles : 1) Carlo est député et échevin dans l’opposition (on imagine l’ancien bourgmestre dans un bureau pas loin de son successeur d’un autre parti LOL) 2) Carlo est député et son successeur est du même parti et on serait en droit de se demander qui est le vrai bourgmestre. Si cela part d’un sentiment de bonne gouvernance et même s’il y en a eu de la mauvaise avant, alors Carlo devrait sans équivoque le dire dès le départ : « Je libèrerai ce bureau soit lorsque je ne serai plus bourgmestre, soit lorsque je ne serai plus député » et le débat sera clos.

  17. Baptiste dit :

    A Joël: « Ce n’est pas la majorité qui a refusé l’avantage d’avoir un bureau à Pierre Tachenion puisqu’il ne l’a pas demandé ». Bizarre Joël, le compte rendu de la DH parle aussi de la même demande de la part de l’opposition. Je reprends: “Nous tenons à signaler que cette proposition est un point positif, certes. Mais nous sommes en droit de nous poser quelques questions. Pourquoi ne pas mettre alors un local à disposition de Pierre Tachenion (PS), également député wallon ? Et qu’en est t-il des loyers précédant le 1er septembre 2009 ?”, interroge Raoul Moury (PS). Joël, serais-tu le seul à avoir bien entendu? Il faudrait sans doute exclure tous ces journaleux de la salle alors: ils n’écoutent pas, visiblement!

  18. joël dit :

    Je confirme ce que j’ai dit Baptiste et c’est là toute la finesse de langue française et de l’argumentation de Raoul Moury. S’il a bien glissé, je l’ai dit plus haut, que Pierre Tachenion pourrait bénéficier de la même « offre » que celle de Carlo Di Antonio, cette proposition n’a pas été proposée officiellement par le groupe PS.
    Je ne connais pas précisément le code qui régit les conseils communaux mais quand un parti ou juste un conseiller veut qu’une note ou une proposition soit ajoutée à un point à l’ordre du jour, il est possible d’amender le texte pour obtenir alors un accord à l’unanimité. Ex : lors de la discussion autour des ligues, plusieurs amendements ont été ajoutés au texte préliminaire.
    ici, le groupe PS n’a pas proposé officiellement que Pierre Tachenion ait lui aussi un bureau, alors il n’y a pas de vote. Pas de vote, pas de refus. Les journalisss se sont trompés.

  19. Baptiste dit :

    Mauvais journalisss donc! Mais à qui se fier? A MonDour, évidemment!

  20. joël dit :

    Comme dirait Georges Clooney : What else ?! LOL

  21. joël dit :

    Ce dont je suis sûr c’est que certains vont faire circuler la rumeur que la majorité à refusé que PT ait lui aussi un bureau. Les journalisss aident le PS sur le coup. Eux qui se plaignaient que le journal LaProvince par ex. soit contre le PS, ici c’est tout le contraire …

  22. Carlo dit :

    @16; Barrett; dès que je suis rentrée en séance j’ai déclaré ce qui me semble une évidence : « Cette mise à disposition cessera dès la fin de mon mandat de Bourgmestre ». Par exemple, avant d’être Bourgmestre j’étais déjà député et évidemment je n’occupais pas un bureau à la commune.

    Comme tout le monde le sait, j’ai un bureau dans Dour pour mes collaborateurs de société privée (dour festival par exemple) et cela ne me pose aucun problème d’y installer un espace et d’y recevoir les citoyens qui veulent voir le député et cela sans aucun frais supplémentaires pour moi.

    Néanmoins, pour des raisons de facilité, essentiellement pour le citoyen, il est plus judicieux que tout soit regroupé à la commune même s’il doit m’en coûter 100 euros pour une mise à disposition de quelques m2.

  23. Carlo dit :

    Je confirme que le secrétariat communal, et donc le Collège, n’a pas reçu de demande de mise à disposition d’un bureau pour le député Tachenion et sa collaboratrice. Ce serait sans doute la première fois dans l’histoire de la Wallonie qu’un député siégeant dans l’opposition communale désire installer son bureau avec les bourgmestre et Echevins de la majorité communale…

  24. Richard dit :

    Je désire poser une question… Est ce que le Député Tachenion paie un loyer pour la location d’un bureau à la coopérative du peuple de Wihéries ? Le Bourgmestre Di Antonio peut il également avoir, gratuitement ou pas, un bureau à la Maison du Peuple pour y organiser une permanence hebdomadaire pour le bon peuple de Wihéries ?

  25. urbain dit :

    pas de probléme pour servir derriére le bar, comme a la ligue d’elouges monsieur le bourgmeste

  26. Baptiste dit :

    Joël. Oups! Je viens d’aller voir -et écouter!- sur le site de TéléMB. Dans son comptre rendu, la journalisss évoque aussi la demande de Tachenion! Comment dit-on « hallucination » collective quand elle « auditive »! Mais où donc ont-ils été pêcher ça? A la Maison communale ou à la Maison du Peuple? Incroyable, non?

  27. joël dit :

    C’est parce qu’ils n’ont pas pris note pendant les discussions et qu’ils ont préféré aller demander l’avis de Raoul Moury après le Conseil … (Joël en mode mauvaise langue 🙂 )

  28. joël dit :

    baptiste, tu sais filer le lien du reportage de télémb ? merci.

  29. Syl dit :

    :-C Bien la preuve que les médias ne font pas toujours bien leur boulot! Et je suis « gentil »! ;-(

  30. Jean-Marc (Wihéries) dit :

    Le plus simple pour être certain d’une information lue dans l’gazette 😯 , c’est de demander aux personnes concernées …

    Maintenant, comme pour les matchs de foot, il y a l’arbitrage par les reportages vidéo de MonDour.be …

    J’en plaisante mais, dans le cas présent, l’avantage c’est de pouvoir en discuter ici avec Monsieur le Bourgmestre ( comme sur son propre blog ).

    Ce n’est pas parce que c’est moins officiel que de temps en temps cela n’est pas moins sérieux 😉

  31. Daniel Moury dit :

    @URBAIN (25) Mais qui êtes-vous donc pour insister sans arrêt sur la ligue de l’école d’Elouges. Je ne souhaite qu’une chose …. vous rencontrer et en discuter. Un grand merci de me répondre !!!!!

  32. joël dit :

    toujours sérieux dans l’humour et inversement Jean-marc 🙂

  33. Barrett dit :

    @ Carlo C’est donc bien clair et sans ambiguité et à classer dans la bonne gouvernance. @ Richard Lol mais réflexion pleine de pertinence

  34. PC dit :

    En tous cas, les collaboratrices parlementaires de Carlo sont compétentes, sympas et … mignonnes ! Cela devait aussi être dit 😉

  35. patrick dit :

    pourquoi pas faire un référendum auprès de la population douroise – perso je suis favorable à ce que chaque parlementaire ait un bureau dans sa commune.

  36. joël dit :

    c’est ce qui existe Patrick. à l’hôtel de ville, dans une maison du peuple ou ailleurs.

  37. Charline dit :

    Que du bla bla et »é coup de sab’ dvin yeau » comme disait mon grand-père ! Ils feraient beaucoup mieux TOUS de s’occuper des citoyens dourois et en particulier des plus démunis! Le ridicule ne tue plus à DOUR mais ça on le savait déjà. Quand on a tout perdu dans la vie, son emploi, ses droits sociaux , sa dignité ; pour moi 100€ avec tous leurs mandats et indemnités : c’est du privilège abusif. On avait encore bien besoin de tout « ce cinéma » pour rehausser l’image de marque de notre commune.

  38. Syl dit :

    Charline, je connais aussi des gens malhonnêtes qui abusent à fond de l’aide sociale et autre, et qui sont de vrais parasites de la société. J’en suis actuellement victime (et pas que mo, d’ailleurs; ). Il y aura toujours des abus, c’est dans la nature humaine, malheureusement… Et à cause de personnes comme ça, les gens qui ont vraiment besoin de retrouver leur dignité et une place digne de ce nom dans la société sont « moins bien traités » Il y a trop de profiteurs et de fraudeurs, partout… Enfin, comment pourrait-on être plus équitable? Je ne suis pas actif en politique, mais je me demande comment on pourrait discerner le « bon-courageux » du « malhonnête-profiteur »???

  39. dan de pt dour dit :

    hééé bien moi je trouve ca tres bien et 1200 euro par an c’est toujours bon a prendre et c’est un bon prix pour un bureau qui a ete gratos pendent 20 ans , et si cette discutions a lieu c’est justement parce que carlo a eu l’onéteter d’ouvrir le débat , il suffisait qu’il dise rien et tout continuait comme avant, bon on passe a autre chose ? y a mieux a faire je crois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *