CONSEIL COMMUNAL DU 14 mai 2013

La majorité couperait les cheveux en quatre.

Cheveu

Voilà ce qu’écrit l’opposition sur son site.

Vous souvenez-vous de vos cours de primaire, et en particulier des fractions ? De simples problèmes où le « maître » ou la « maîtresse » vous demandait de diviser une tarte en deux, trois, quatre parts… Il semblerait que lors de la dernière réunion du Conseil communal de Dour, la majorité DR+ ait oublié ces simples calculs élémentaires. Et que pour elle, une tarte peut être divisée en… quatre tiers. Ou plutôt une page du Bulletin communal. Pourquoi quatre et pas trois ? Le bourgmestre en titre ne saurait-il plus compter ? Nous ne le pensons pas mais simplement veut-il donner une tribune à chacune des composantes du cartel qui a formé DR+ aux dernières élections communales : le cdH et le MR. Une « redivision » que le PS, suivant le Code de la Démocratie Locale et de la décentralisation, a réfutée : on est un groupe où on ne l’est pas !

En résumé, faut-il laisser la liberté à chaque parti de s’exprimer dans le bulletin communal ou bien faut-il se limiter à la déclaration des seuls deux blocs constituant le Conseil Communal indépendamment des couleurs politiques ?

37 comments

  1. Neopoilitae dit :

    Bravo pour la reprise in extenso de l’article se trouvant sur le site du PS !

    Zéro pointé par contre quant à la conclusion subjective de ce post !

    En étant présent aux débats du dernier conseil communal, vous auriez compris que la proposition du PS a été présentée dans le strict respect du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation.

    Comme trois groupes politiques siègent au sein de cette assemblée, il est normal que les colonnes réservées dans le bulletin communal soient partagées dans la même proportion !

    Sans avoir fait polytechnique, chacun devrait pouvoir s’exprimer en occupant 1/3 de l’espace réservé à cet effet !

    Lors de la présente législature, la majorité était composée de trois groupes politiques; la minorité d’un seul. Logique que chacun occupe un quart de l’espace alloué aux partis. Le PS d’ailleurs ne s’en est jamais plaint.

    Alors bon sang, restons dans la Règle et appliquons la !

    On aura tout entendu cette soirée ! Un rappel (pré)historique de Carlo assortie d’une proposition d’occupation de 4/3 ??? Proposition elle-même relayée par Damien qui fort en arithmétique proposait même 4/3 de deux pages.

    Sachant qu’une page A4 selon la norme iso216 dispose d’une superficie utile de 21X29,7cm soit 623,7 cm². Prenons 4/3 de deux pages soit un espace de 1.663,2 cm³ par parti démocratique(((2X623,7)/3)X4). Ce qui représente une tribune politique de 6.652,8 cm³ dans le Dour infos….soit

    1. pour Damien (6.652,8cm²/623,7) un total de 10,66667 pages du bulletin ( 10 A4 + 2/3 de A4)réservées aux partis

    2. pour Carlo (4/3*623,7)831,6 cm³ par parti soit 3.326,4cm³ ce qui représente 5,333 pages du bulletin soit 5A4 + 1/3 de A4 réservées aux partis

    3. pour le PS 1/3 d’A4 pour le PS, 1/3 pour Ecolo et 1/3 pour Dr+ (soit 1/6 pour le cdh et 1/6 pour le MR….à moins que l’on pratique dans ce cartel l’alternance pour garder une certaine visibilité).

    Au risque d’avoir été long mais cartésien…quelles sont les propositions qui se moquent du monde et en corollaire du citoyens en proposant des espaces surdimensionnés ?

    Poser la question, c’est déjà y répondre !! Et encore, je n’ose même pas évoquer les débats sur la taille des photos ??

    • andré dit :

      En conclusion, ce serait 5 pages (proposition Carlo) ou 10 pages (proposition Damien) de propagande politique à se farcir de lecture dans chaque « Dour info ». Quel est l’objectif premier suivi par la publication de tout « Dour info » ? Propagande électorale permanente ou information du citoyen sur les activités diverses proposées dans l’entité?

  2. jean dit :

    Hormis cette discussion mathématique , on peut se poser la question de savoir si , dans un couple uni devant le bourgmestre et éventuellement devant Dieu 🙂 , seul un des deux conjoints a le pouvoir de s’exprimer sous le prétexte qu’ils sont unis par l’alliance qu’ils portent au doigt. La question ne se pose bien entendu pas pour un célibataire 🙂

    • carlo dit :

      Je ne vois pas ce qui pose problème. Qui est dérangé par le fait que les 4 partis démocratiques actifs sur notre commune puissent s’exprimer?
      Avant 2007, sous majorité PS-MR, le journal communal n’était pas ouvert aux partis de l’opposition. Dès le lendemain de notre victoire électorale de fin 2006 j’ai voulu permettre l’expression de chacun. Ce fut le cas pendant 6 ans et les quatre partis se sont exprimés. Nous désirons simplement continuer de la même façon mais l’opposition PS ne le voit pas d’un bon oeil.

      • Léon dit :

        Je vais m’insérer dans le fil de la discussion, la réponse à Jean est qu’il n’y a aucun problème pour que chaque parti s’exprime en respectant les bonnes règles.
        Il est clairement dit dans le document de l’UVCW que les articles ne peuvent en aucun cas interpeller ou invectiver nominativement qui que ce soit;ne peuvent en aucun cas porter atteinte au personnel ni aux services communaux; doivent respecter les réglementations en vigueur, notamment en matière de droit au respect des personnes, de droit au respect de la vie privée, en matière de droit d’auteur et de propriété intellectuelle, de protection des données personnelles;doivent mentionner nominativement leur(s) auteur(s) ;être signés par la majorité des membres du groupe politique porteur du texte.
        Cela n’a malheureusement pas toujours été le cas de certaines déclarations de l’opposition dans de précédents bulletins communaux. Pourquoi le bulletin communal ne serait-il pas dédié uniquement aux échevins de la majorité ; l’opposition pourrait émettre son bulletin en y mettant ce qu’elle veut bien mettre indépendamment des bonnes règles ?
        La diffusion du Chiffon Rouge est-elle stoppée ?

      • andré dit :

        Le code de la Démocratie locale est très clair : il y est question de groupes politiques et non de partis. Il existe donc trois groupes politiques sur DOUR et seuls ces trois groupes sont habilités à s’exprimer légalement.
        Une question fondamentale se pose : « Pourquoi le MR dourois s’est-il laissé phagocyter par le CDH au travers de DR+ ? ». Vaste duperie de la part d’un excellent stratège CDH au détriment du MR local qui manque de charisme idéologique au travers de ses représentants officiels ! Le MR local a perdu toute crédibilité et toute visibilité dès l’instant où ses pauvres représentants ont décidé de se vassaliser au CDH local !
        Vivre dans l’ombre du maestro CDH, est-ce une solution ? Comment le MR dourois va-t-il souligner en 2014 – à l’occasion des élections régionales et fédérales – une ligne politique qui lui sera propre avec authenticité et indépendance? Le MR local mène sur DOUR une politique de petit boutiquier dans l’ombre du CDH festivalien.

        • Phil de Blaugies dit :

          Tout simplement parce que le MR dourois s’est scindé en deux et comme il avait peu de chance de faire des résultats correct Jacques Dutronc est allé avec le Cdh et l’autre groupe s’est allié au PS. Déjà que le citoyen en règle générale ne fait plus confiance aux politiques et en la politique. Sur Dour nous n’avions pas vraiment grand choix pour les 6 prochaines années. Et vu les querelles de bac à sable nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Pourtant, il y a des personnes très compétentes dans tous les groupes dommages qu’elles doivent dépenser leur énergie à des joutes infantiles.

    • vep dit :

      Puisque le conseil communal a eu lieu: quel sera le taux d’imposition pour les 6 prochaines années?

      • andré dit :

        Pour le taux d’imposition aux additionnels communaux, je serais bien curieux de le connaître aussi. Il est vrai qu’apparemment cela n’intéresse personne de savoir « à quelle sauce fiscale » le contribuable dourois passera à la casserole.

        • Léon dit :

          Croyez-vous que l’opposition , si elle avait été élue aurait fait baisser la taxe communale ?
          Son texte est clair dans les fameuses 125 propositions.
          Que dit le texte : » Pas de promesses ni de poudre aux yeux : notre seule préoccupation est de servir au mieux l’intérêt de tous en maintenant les impôts et les taxes à des taux équilibrés et justifiés. »
          Manière polie en période pré électorale de dire : » la diminution de la taxe communale ? Si nous sommes élus vous vous la mettez où je pense « 

          • andré dit :

            @Léon
            Dois-je comprendre que le taux est maintenu à 8,40% ? Ouf, c’est déjà ça qui ne va pas augmenter dans le cadre de la fiscalité des personnes physiques! Pas de triomphalisme prématuré cependant ! N’oublions pas que les additionnels communaux sont directement proportionnels aux impôts fédéraux des personnes physiques et qu’il y a hélas une forte probabilité de voir ceux-ci augmenter en cette période d’austérité budgétaire que nous connaissons actuellement. Comment sera perçu l’impôt fédéral des personnes physiques après la mise en place de la 6eme réforme de l’Etat ? Va-t-on maintenir un impôt fédéral avec dotations aux régions ou y aura-t-il un impôt différencié en fonction de la région à laquelle on appartient ? Les wallons seront-ils pénalisés par rapport aux flamands et y aura-t-il un accroissement généralisé de l’impôt par ricochets à tous les niveaux de pouvoirs situés en Wallonie ?

          • Léon dit :

            André, vous faites les questions et les réponses , la décision de définir le niveau de la taxe sera prise par les responsables et personnes compétentes en la matière.

          • Phil de Blaugies dit :

            Messieurs, soyons réalistes, grâce au fédéral qui ont fait la chasse aux chômeurs qui pour certains est justifiée (je n’ai pas dit tous hein ;)) Beaucoup d’éjectés vont se retrouver au cpas. Donc Sieur Di Rupo va annoncer une baisse importante du chômage et qui est ce qui va devoir directement supporter ce surcoup? Bin les communes, et comme on ne sais nié fait sâner é caillaux. Si cette année ipp restera à 8.4 attendez vous à ce qu’elle passe à 9 voir même 10%. Et qui va encore douiller? pas le chômeur, pas le cpasé mais bien le pensionné et le travailleur. Comme d’hab, en plus de la suppression des tickets restaurants, etc etc. Travaillez qui disaient ^^

          • andré dit :

            @Phil et Léon
            Le grand paradoxe de cette fiscalité communale au travers « des additionnels communaux à l’IPP » est que les communes aux revenus les plus faibles sont les premières à taxer le plus. Pour s’en convaincre, il suffit d’analyser les tableaux récapitulatifs en la matière. Ainsi, des communes comme Lasne et Waterloo, communes où les citoyens ont des revenus plantureux, fiscalisent respectivement à 5,8% et 5,7%. Ai-je choisi ces communes par hasard ? Je crois que nos dirigeants dourois, majorité comme opposition, auraient intérêt à s’interroger sur cette problématique s’ils veulent interférer au niveau de la structure sociologique future de notre entité. Concrètement, les revenus moyens ont-ils intérêt à venir s’implanter sur DOUR, comme dans de nombreuses autres communes boraines ? Pour anticiper à l’argumentation des revenus cadastraux éventuellement plus modestes chez nous, je rétorquerai qu’il y a nécessairement des frais de déplacement plus conséquents pour se rendre vers les lieux de travail de plus en plus éloignés de notre entité.
            En l’absence d’une réflexion profonde sur cette problématique des additionnels à l’IPP, je crois qu’une commune comme la nôtre va se condamner à une paupérisation de plus en plus grande de sa population et à une gestion de plus en plus difficile de son budget communal.

          • Phil de Blaugies dit :

            André, déjà avec une ipp à 8.4 la commune n’investit déjà pas à Petit Dour et Blaugies alors si celle ci était à 6% on aurait plus que des chemin de terre caillouteux avec des nids d’autruches. :mrgreen:

          • carlo dit :

            Phil, tu racontes n’importe quoi. Je suppose que ton parti, présent au conseil communal, t’a informé qu’allait débuter dans les prochains mois le plus important (financièrement) chantier de ces dernières années sur la commune. La réfection et l’assainissement des rues Mouligneau et Cauderloo.

            « Le Conseil communal approuvait le 12 juin 2012, le projet d’amélioration et d’égouttage des rues Cauderloo et Mouligneau. Le 05 octobre 2012, le Collège communal attribuait ce marché de travaux à l’entreprise TRBA SA de Péruwelz au montant de 1.828.246€ TVA comprise. »

          • Phil de Blaugies dit :

            Carlo, les travaux d’égouttage de la rue Ulysse Moury et du Trieux n’étaient pas prévisible? N’aurait il pas été judicieux de prévoir aussi la réfection des trottoirs et de la rue complète?
            Quand au parti Ecolo et Mr Nollet , Henry et consors… Je garderais pour moi ce que j’en pense. :mrgreen:

      • vep dit :

        Carlo: Phil a raison: que la rue d’Offignies devienne de nouveau un chemin caillouteux (avec diminution des taxes communales)! Vous avez pu constater en empruntant régulièrement cette voirie que j’ai été (de nouveau) la victime d’un impact de véhicule et que les plaques dégoûts sont enfoncées de 3 cm (ce qui a pour conséquence pour nos habitations de nombreuses lézardes provoquées par des vibrations régulières); que la rue est lézardée sur 1,14 m suite au passage régulier de gros charrois, et ce, à très grande vitesse!!

        Lors d’un contrôle de police, j’ai pu constater qu’environ 20% des automobilistes se trouvent à une vitesse trop élevée (certains jusqu’à 95 km/h).

        Je ne vais pas vous fournir les numéros d’immatriculations mais les chauffeurs ne sont pas jeunes et possèdent une Audi de haut gamme: et ce n’est pas vous! ;-)), sans ralentir et en journée!!).

        Ne croyez pas que ceci est une attaque personnelle: l’ancienne législature n’a pas fait mieux (bien au contraire).

        J’avais oublié de vous remercier pour la pose du panneau provisoire de limitation à 50 km/h.

        La pose du ralentisseur est efficace mais un automobiliste est quand même parvenu à détruire les panneaux et à laisser la facture à la commune!

        Bref: laissez la rue d’Offignies redevenir un chemin caillouteux, limitez la vitesse à 30 km/h et les accidents seront moins nombreux! 😕

        • andré dit :

          @VEP
          L’éclairage public était-il opérationnel le jour (ou la nuit plus exactement) où l’automobiliste est allé se planter dans les piquets de signalisation du ralentisseur de vitesse ? Un casse-vitesse ne doit pas devenir une source de danger potentiel pour les automobilistes. Force me fut de constater un soir qu’il n’y avait absolument aucun luminaire opérationnel sur ce tronçon d’Offignies et que le casse-vitesse présentait un caractère très dangereux pour les automobilistes. Quant à l’emplacement de ce casse-vitesse, on pourrait s’interroger – après expérience – s’il est réellement judicieux ? Pourquoi ne pas l’avoir disposé juste à l’entrée de l’agglomération d’Offignies ? Je crois qu’avec un peu plus d’imagination et de compétence de la part des services techniques qu’une solution nettement plus efficace devrait être trouvée pour casser la vitesse dans ce hameau d’Offignies !

        • andré dit :

          @VEP
          Je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir l’état de détérioration de ton mur de façade mais je comprends maintenant l’agacement qui t’envahit de plus en plus face au laxisme permanent des autorités communales douroises en matière de sécurisation des riverains de la rue d’Offignies. Les quelques aménagements qui ont été fait jusqu’à présent semblent relever du bricolage et n’apportent à ce jour aucune sécurisation réelle en faveur des riverains de cette rue d’Offignies. Les services techniques en la matière sont-ils réellement compétents et connaissent-ils les effets de la force centrifuge lorsqu’un véhicule est lancé à vitesse élevée ? A quand le prochain véhicule dans ta façade ?

          • vep dit :

            André: Je vous l’avais dit à l’époque et vous m’avez traité de « NINBY ». Je ne me fais plus d’illusions lorsque je vois comment sont gérés les chantiers nationaux… : un exemple typique est celui du chantier de Nivelles qui dure depuis un an et que lorsque j’y suis passé en début de semaine, seul deux ouvriers y travaillent 😯 (alors qu’il provoque journellement des embouteillages et de nombreux accidents). Les moyens manquent actuellement (mais il faut savoir où ils sont investis!). Il ne me reste donc que la solution de subir les accidents… 😥

        • carlo dit :

          Cher André, Les aménagements de la rue d’Offignies ont été pensés par les services de l’IDEA auxquels la commune avait confié l’étude du projet de sécurisation. J’imagine que cette information fait en sorte qu’ils sont tout de suite moins désuets et irresponsables ?

          • vep dit :

            Carlo, ne ramenez pas encore tout sur les autres: le passé est le passé! Que comptez-vous faire pour améliorer la sécurité?

          • vep dit :

            Aprés 8 ans de législature, la seule action du DR+ a donc été d’appliquer un projet pensé par le P.S.(et contesté par de nombreux riverains).
            L’imagination des nouveaux élus n’est pas débordante!! 😕

          • carlo dit :

            VEP : le travail a été réalisé. Personne n’empêchera jamais, via des aménagements physiques, des conducteurs de rouler trop vite. Vincent Loiseau demande que le radar soit encore plus présent sur cette route. A terme, l’aménagement d’un rond point juste avant le rétrécissement du centre du hameau est une possibilité.

          • andré dit :

            @ Carlo
            Venant du château d’eau, il est possible pour une grosse cylindrée de reprendre rapidement de la vitesse après son passage au casse-vitesse pour arriver ainsi à vitesse élevée dans la légère courbe à hauteur de la maison de notre ami VEP.
            Suggestion : pourquoi ne pas sécuriser dans la légère courbe la façade de notre ami VEP par la présence de bornes ou planches horizontales avec catadioptres ? Voir l’exemple du « rouge bonnet » pour protéger la villa dans l’axe de la rue ropaix.

        • Nvl dit :

          Son veto, son insécurité, son vandalisme, sa vitesse, son bruit, sa dictature, ses passe-droits, ses taxes, ses conciliabules, ses intrigues,ses prétextes, ses félonies très punissables, ses inquisiteurs, ses délations, ses profiteurs, ses acquis, sa suprématie, ses politicailleries,….. bref une cité à (re)découvrir absolument ! Bienvenue à DOUR ( communément appelée Carloville ).

          • Un Che dit :

            C’est différent ailleurs? Pas à Mons, par exemple, Eliopolis est en cours de construction….

          • andré dit :

            @ Un Chéa
            Vous est-il déjà arrivé de quitter la Belgique et de sortir ainsi des sentiers battus d’un horizon assez limité ? Dans le cas de la gare de Mons, il fut tout simplement question d’un concours organisé sur le plan international et c’est l’architecte espagnol Calatrava qui l’a remporté. Avez-vous déjà eu l’occasion de voir certaines de ses réalisations à l’étranger ? Le drame de notre région, c’est que de nombreux citoyens de celle-ci semblent se complaire dans l’immobilisme alors que le monde est mouvement autour d’eux.

          • Phil de Blaugies dit :

            Mon bon André, alors que les finances de la Belgique et de la plupart des Belges sont dans le rouge, alors que l’on entend parler que d’économies structurelle etc. Fallait il abattre la gare de Mons? Un projet estimé à 155.000.000 d’€ et qui au final va plus que probablement doubler. Le sieur Elio a annoncé la création de milliers d’emplois, mais savez vous où ils ont été créé? Pas dans notre région, car la plupart des ouvriers sont polonais, bulgare, etc pourquoi? Parce que les entreprises qui ont soumissionné sous traites avec des pays européens qui coutent moins cher, ce qui implique que ces ouvriers sont exploités et qui vivent parfois dans des conditions indécentes. Peut être est ce un oublis dans le cahier des charges que d’imposer que la priorité soit données à nos entreprises. Et malheureusement il en va ainsi pour la plupart des offres publiques. Alors vous savez maintenant la Grande Europe si vous saviez ce que j’en pense. Lorsque j’avais 16 ans cela semblait un beau projet sauf que celui ci est devenu une Europe de la finance, Au lieu de mettre tous les pays membres sur un même pied d’égalités au niveau social, les dirigeants ont opté pour une ultra libéralisme mettant en concurrence nos services publiques. L’europe et la mondialisation nous conduisent vers la fin de notre civilisation. Vous avez eu votre pain blanc, nous allons manger maintenant du pain gris et nos enfants le pain noir. Nous retournons en arrière avec l’aide de nos politiciens qui sentent le vent arriver, ils s’en mettent plein les poches pour pouvoir se sauver bien loin comme à chaque conflit. Il restera le petit peuple qui va devoir s’asservir comme à l’époque médiévale. Et cela n’augure rien de bon pour l’avenir. Combien de temps tiendrons nous encore? ça seul l’avenir nous le dira.

          • andré dit :

            @ Phil
            L’Europe est le symbole de la paix et, en dehors de celle-ci, il n’y a aucun avenir pour aucun pays. Dès le mois de juillet, la Croatie constituera le 28eme partenaire de l’Europe alors que des bombes y pleuvaient encore il y a 20 ans aux frontières de l’Italie. En 1990 (juste avant la guerre), cette province de l’ancienne Yougoslavie communiste vivait dans la misère la plus atroce qu’il soit (j’y suis allé) et seule son indépendance associée au libéralisme lui a permis de sortir des ornières du misérabilisme. Il y a d’ailleurs matière à inquiétude de voir une tension s’installer entre la France et l’Allemagne.
            Quant à la mondialisation, 80% des exportations du lait produit en Wallonie partent en Chine. En résumé, sans la Chine, nos producteurs wallons de lait mettraient la clef sous le paillasson et ce serait le chaos agricole.
            Quant au slogan « des années folles » pour la génération précédente, je crois qu’il y a beaucoup d’édulcorations dans le chef des générations actuelles : dans les années 50, c’était encore la misère (pas de salle de bain dans les habitations et le wc au milieu du jardin que l’on vidait une fois par an lorsque l’on préparait le potager en mars) et… les années 60 furent synonymes de fermetures de charbonnages et de laminoirs dans le Borinage (voir les grèves historiques contre la loi unique de 1963 et la régression sociale engendrée). Depuis 50 ans, le Borinage est à la traîne et ce ne sont certainement pas les discours défaitistes qui le sortiront du marasme économique dans lequel il baigne toujours par manque de tonicité et d’excès de lamentations. D’autres régions wallonnes sont à la pointe du succès économique et sont mêmes qualifiées de régions walliforniennes dans certains manuels scolaires. Oui, la richesse existe en Wallonie dans l’axe Brabant wallon-Namur et dans la région de Mouscron mais les mentalités y sont fondamentalement différentes.

          • andré dit :

            @ Phil
            Pour l’anecdote, en 1968 il était encore courant de louer dans le secteur privé une habitation sans aucun confort (pas de salle de bain et un seul wc au milieu du potager). Fallait-il se lamenter lorsque les matières fécales du propriétaire ou du locataire précédent débordaient ? Une seule solution pour gérer rapidement le conflit et soulager son propre transit intestinal : bêcher le potager et vider le contenu de la fosse à purin dans les ornières de terre ! Oui, hier comme aujourd’hui, chacun a dû et doit composer avec ses origines sociales et ce ne sont pas les jérémiades qui permettent de faire avancer le schmilblick. Evidemment, dans la société consumériste et des droits acquis d’aujourd’hui, tout doit tomber du ciel !

  3. M Joly dit :

    Vep, pensé mais non réalisé… et la réalisation est plus ardue que la pensée.

    • vep dit :

      En parlant penser et de compter : quelqu’un pourrait-il me donner la raison pour laquelle la commune a fait enlever les dispositifs ralentisseurs dans la rue Ropaix à Petit-Dour (compris les coussins berlinois à la sortie du hameau)?… Carlo, pourriez-vous me dire le coût exact de la pose et dépose de ces ralentisseurs ? Faire et défaire est le travail du chemin de fer (comme on dit chez nous) mais qui va payer ??? 🙄

      • andré dit :

        @VEP
        Je me suis laissé dire que l’on allait poser un nouvel asphalte sur cette route ! Parler de rue de « Ropaix » relève d’un doux euphémisme par rapport à la dure réalité constatée sur le terrain au niveau de la densité de circulation : le terme de route est nettement plus approprié ! Un camion spécial est déjà venu enlever la couleur du marquage au sol. Les travaux sont sûrement menés au train de sénateur comme le sont menés tous les travaux en Belgique francophone ! Tout le monde le sait : « l’essentiel est de commencer un chantier et non pas de le finir dans des délais raisonnables ! ». Finalement s’agit-il encore d’une voirie communale ?

        • vep dit :

          Le choix de l’asphalte sera-t-il meilleur que celui de la rue d’Offignies? En effet, il existe maintenant des asphates silencieux! Carlo a t’il fait ce choix afin que la la rue de Ropaix conserve son nom?
          Ou alors, il va faire comme d’habitude… finalement, il est « NIMBY » ce carlo! 😉
          😎

          • Carlo dit :

            Il ne s’agit pas d’un remplacement de l’asphalte mais d’un enduisage en surface afin d’entretenir la voirie et de prolonger sa durée de vie. Cela nécessitait d’enlever provisoirement les dispositifs créant des chicanes. Il seront replacés à la fin des travaux. Les marquages au sol seront également refait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *