« Dourois , soyons de bonnes poires ! »

« POURQUOI CONSOMMER DES POIRES DE CHEZ NOUS » expliqué à Jules , un bon dourois.
Toute ressemblance avec un Jules dourois ne serait que pure coïncidence 🙂

mod_article47824895_50090c95b1333

JULES – c’est-il vrai qu’il faudra manger des poires belges pour soutenir nos arboriculteurs wallons durant cette période difficile ?

MONDOUR – Bien entendu JULES , et tout ça à cause des russes.

JULES – Des russes ! Mais qu’est-ce qu’ils ont à voir avec nos poires ?

MONDOUR – Je t’esssssplique. Nous exportons beaucoup de fruits en RUSSIE . A cause du conflit en UKRAINE ,depuis cette guerre commerciale entre la RUSSIE et une bonne partie du reste du monde , POUTINE ne veut plus nous acheter certaines denrées ; les poires sont ciblées.

JULES – POUTINE? C’est qui ? Un gros marchand de poires russes ?

MONDOUR – Mais non JULES , c’est le Président de la Fédération de RUSSIE.

JULES – A bon , si je comprends bien c’est lui qui met un « halte-là » à l’entrée de nos fruits dans son pays.

MONDOUR – Voilà , t’as tout compris.

JULES – Et comment les dourois en particulier pourraient-ils sauver en partie l’économie liée à l’arboriculture ?
On ne va quand même pas vendre nos poires à l’UKRAINE pour qu’ils les utilisent en guise de grenades pour canarder les troupes pro-russes ?

MONDOUR – Nous avons quand même essayé de lui envoyer notre meilleur ambassadeur et ce fut un NIET catégorique
Depardieu

JULES – Alors, c’est vraiment foutu

MONDOUR – La solution c’est de consommer chez nous.
Je vais te faire un petit calcul.
Une poire pèse environ 200 grammes , regarde la balance , je ne fais pas une grosse erreur.
IMG_5315

Il faut savoir que la Belgique produit 250 000 000 kg de poires ; je n’ai pas trouvé les chiffres propres à la Wallonie.
Ce qui veut dire que nous produisons chaque année 1 250 000 000 poires.
Si chaque famille douroise mangeait ne serait-ce qu’en moyenne une poire par jour , elle consommerait sur une année 365 fois 6 000 = 2 190 000 poires , tu te rends compte !
Et si la Belgique entière suivait notre exemple, elle consommerait sur une année 1 600 000 000 poires soit presque 30 % en plus de notre production nationale.

JULES – Hé bien , j’en ai appris des choses aujourd’hui , allez , direction marché du Terroir et des Saveurs et je me mets à la recherche de bonnes poires belges. Je vais participer à l’action « SAUVEZ NOS BONNES POIRES «

MONDOUR – Bravo JULES, te voilà un vrai citoyen qui consomme les produits de chez nous

A croquer ou en dessert , elle sera toujours agréable au palais.
Assiettes

Et si vous l’aimez avec le chocolat fondu , suçurez cette PUB .
Elle montre que sans notre poire , cette marque de chocolat n’aurait pas existé 🙂 🙂

13 comments

  1. mjol dit :

    C’est exactement pareil pour d’autres fruits et légumes sans oublier les produits laitiers. Consommons Belges et mieux WALLONS.
    Tout cela serait un plus pour notre économie et pour l’écologie également.

  2. Léon dit :

    Avec un gouvernement wallon de gauche nous avons une chance de voir l’embargo supprimé pour la seule Wallonie 🙄

  3. Jean dit :

    Léon, je crois que Poutine se fout royalement de la tendance politique d’un pays pour entreprendre sa guerre commerciale.
    Ce sera un bras de fer mais je ne pense pas qu’il en sortira grand gagnant; tout le monde perd des plumes, certains plus , d’autres moins. J’ai entendu ce matin que la Belgique commençait à bien réagir dans la direction de l’autoconsommation de fruits en particulier.
    La crainte que l’Europe peut avoir avec la Russie est l’approvisionnement en énergie primaire.

  4. Chris dit :

    Des tonnes de poires vont finir à la poubelle et des centaines de milliers d’euros de subsides vont être payés à nos pauvres producteurs qui travaillent pour rien !
    Il n’y a pas un crétin, surtout des soi-disant organisations humanitaires qui pourrait penser affrêter un cargo pour les pays pauvres du sud, surtout pas ces crétins du nord qui peuvent crever.

    Vive la solidarité, quand tous les belges, le peu qu’il en reste auront crevés, il sera trop tard.

    Signé un BBB

    • mjol dit :

      Entièrement d’accord. on poudrait même faire des confitures ou des compotes pour transporter plus facilement ces produits périssables. Nos dirigeants n’ont pas de c… au c…, tjs à se voiler la face et se réfugier derrière le bouclier Europe

    • Carlo DI ANTONIO dit :

      La bonne vieille technique au niveau de l’Europe….

      Un problème : on donne des indemnités… pour laisser les pommes et poires pourrir sur le sol… le pire on va devoir payer des agents pour contrôler qu’on a laissé les poires par terre…

      On a combien de SDF ou de crève la fin dans les resto du cœur ?

      Tout l’argent qu’on dépense… on ne le donnerait pas aux producteurs pour qu’ils récoltent et filent à prix coutant aux resto du cœur ou au CPAS ?

      Ma fibre « Humaniste » a un peu du mal avec cette mesure…

      • ABC dit :

        Nous on s’indigne aussi. sur ça et sur des tas d’autres choses. Mais, excusez, vous êtes plus à même que nous à réagir, non?

        • ABC dit :

          Juste une idée… on ne peut vraiment pas en faire autre chose? Zut à la fin. Qui DOIT avoir des solutions? Ou, à défaut, consulter pour en avoir???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
          Punaise, souvent j’ai eu envie de discuter de plusieurs sujets mais au vu des maigres commentaires, une réllée impression d’INUTILITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
          A voté

  5. Jean dit :

    Voilà , j’ai fait ma B A ce vendredi 5 septembre au marché du terroir. J’ai mis à zéro le stock de l’arboriculteur. 😀

  6. maya dit :

    au marché du terroir notre étalage  » apidays » a en effet été bien pris d’assaut. Merci pour enfin la pub des vergers locaux. Ce dimanche des dourois sont venus en rechercher

  7. Alex dit :

    Bonjour, la raison pour laquelle les producteurs belges ne peuvent plus vendre de poire à la Russie est à chercher du coté de l’Union Européenne plutôt que de Vladimir Poutine. L’embargo russe sur les poires du pays ne sont que la réponse aux sanctions décidé par l’UE. Sanctions décider de manière totalement irresponsable soit dit en passant et on voit bien le résultat.
    Aussi, il n’y a aucune guerre commerciale entre la Russie et une, soit disant, « bonne partie du reste du monde ». C’est uniquement les pays membre de l’UE qui ont lancé des sanctions contre la Russie sur demande des Etats-Unis, parce que ces derniers veulent exercer des pressions sur Vladimir Poutine pour le punir d’avoir annexer la Crimée.

    Je comprends qu’on fasse des raccourcis sur les questions géopolitique pour écrire un article pour soutenir nos agriculteurs et il faut soutenir nos agriculteurs, mais je trouve fort regrettable qu’on en profite pour faire du Poutine bashing tout en couvrant les responsables qui sont d’abord les Etats-Unis et et les dirigeants de l’Union Européenne.

Répondre à maya Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *