Tag Archive for Focus

Focus : En direct de la Maison du Peuple de Dour le 17 avril à 19h

Puisque la Maison du Peuple de Dour est l’un des rares cafés diffusant le wi-fi gratuitement, nous allons en profiter pour y faire un direct vidéo ce soir à 19h.

Je vais utiliser pour cela les services de Ustream.tv pour le streaming vidéo (= la diffusion de vidéo sur internet) et Cover-it-Live pour pouvoir tchatter (= parler ensemble en direct).

Ca a l’air compliqué comme ça mais vous, vous n’avez rien à faire.
SOIT vous venez ici, sur le blog, comme d’habitude, vers 19h et vous vous installez avec un bon petit verre.

OU

SOIT vous me rejoignez à cette même heure (jusque 20h – 20h30) et on discutera ensemble 🙂 Ca pourrait être marrant.

Parce que ce qui est bien avec la technologie-de-la-mort-qui-tue-de-maintenant c’est que tout sera revisionnable par la suite dans ce billet du blog. Tout sera enregistré et rediffusé. Vous ne raterez donc rien.

Que cela ne vous effraie pas non plus pour me rejoindre, je choisirai évidemment les meilleurs moments 🙂

Allez, à tantôt !

Mise à jour le 16.04.2008 à 20h53 :
Je viens d’arrêter la vidéo et le chat. Vous pouvez relire le chat ci-dessous. Et les vidéos seront bientôt en ligne, ici-même. Merci à tous ceux qui sont passés nous voir, sur le blog et à la Maison du Peuple même.

Mise à jour le 16.04.2008 à 22h41 : Voici les vidéos :
Hors-série : Interview de Jean « l’boucher » Cordiez et de Andreas « Enrico Macias » Stefanidis par Pascal Tierce, journaliste à LaProvince :

lien direct : http://www.ustream.tv/recorded/354101

Interview de Sylvain Auzende, le patron de la Maison du Peuple de Dour :

Lien direct : http://www.ustream.tv/recorded/354135

Interview d’un joueur de billard :

Lien direct : http://www.ustream.tv/recorded/354185

On rencontre des gens bien sympa parfois… 🙂

Lien direct : http://www.ustream.tv/recorded/354198

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : les pizzerias douroises : le test

Il y a quelques mois, j’avais testé les boucheries douroises lors du réveillon de Noël (*). Chaque boucher s’en était assez bien sorti, chacun ayant sa « spécificité » (poids, qualité, goût, présentation, service, …).

Cette fois, avec quelques amis (je n’ai pas miamé toutes les pizzas tout seul 🙂 ), nous avons commandés des pizzas dans les pizzerias douroises.

Le test s’est déroulé dimanche passé, le 06.04.2008 au soir donc un soir d’affluence.

Nous avons choisi deux pizzas :

  • une présente dans le menu, sans rien modifier;
  • une autre, dans laquelle nous avons demandé d’échanger un ingrédient contre un autre.

Par téléphone, nous avons jugé :

  • le service;
  • le temps d’attente annoncé (que nous avons comparé avec le temps d’attente réel);
  • le total annoncé et la somme demandée par le livreur.
  • Y avait-il aussi un supplément sur la pizza modifiée ?
  • nous avons demandé de l’huile piquante en sachet : l’ont-il ajoutée et si oui, combien de sachets ?
  • nous avons aussi demandé un nouveau menu : l’ont-ils apportés ?
  • nous sommes des gros dingues, oui, on le sait 🙂

Les quatre pizzerias testées sont :

Heureusement que je connaissais la Pizzeria Del Matto à Elouges parce qu’elle n’est pas référencée sur le site de la commune : http://www.communedour.be/site/-Pizzerias-.html
Bon, et alors, ces résultats ?
Hé bien, nous sommes plutôt étonnés de certains résultats. Nous avions chacun notre pizzeria préférée, le test n’est donc forcément pas très objectif. Mais nous avons ici testé essentiellement le service au téléphone, la rapidité et le livreur.

Note : les goûts étant propres à chacun, nous n’avons pas comparé les pizzas entre elles. Il aurait fallu pour cela prendre une même pizza chez chaque pizzeria. Je vais donc regrouper par la suite ce que l’on a apprécié et moins apprécié pour chaque pizza, hors-test.

La Piazetta :

  • J’ai trouvé rapidement leurs coordonnées.
  • Malheureusement, après 10 sonneries, ils ne nous avaient toujours pas répondus. Le test commençait bien 🙂 Au deuxième essai, c’est bon.
  • heure d’appel : 20h02
  • Temps d’attente annoncé : 40 minutes
  • Heure d’arrivée : 21h08
  • Temps d’attente réel : 66 minutes. C’est trop looooonnnnggggg ! 🙂 A cette heure là, tous les autres étaient déjà arrivés donc nous n’avions plus trop faim (sauf moi 🙂 ) mais si nous avions attendus uniquement La Piazetta, on aurait eu faim.
  • Au téléphone, la serveuse était sympathique. On devinait son sourire, c’est pas mal du tout.
  • Le livreur était super bien habillé, très classe. « il ressemblait à l’acteur de Prison Break » bavait une de mes invitées 🙂
  • Le prix : 19€ pour une Calzone et une Milanese ou les olives remplaçaient les anchois.

Note : le prix n’est pas à comparer puisque nous n’avons aps commandé la même chose. Ca sera pour un prochain test 🙂

Pizza Oscar :

  • coordonnées ok. Je commande régulièrement chez lui 🙂
  • Heure d’appel : 19h52
  • Temps d’attente annoncé : 30 minutes
  • Heure d’arrivée : 20h36
  • Temps d’attente réel : 44 minutes. 14 minutes supplémentaires.
  • Le serveur (ou serveuse je ne sais plus) était « sympathique, correct ».
  • Le livreur : aucun problème. Il s’est excusé pour le retard. Il mérite même « 10 points en plus parce qu’il est mignon » dixit une invitée en chaleur ! LOL
  • Le prix annoncé au téléphone correspond à celui demandé (on ne sait jamais hein 🙂 ) : 15.30€ pour une Hawaï et une 4 saisons où les poivrons remplaçaient les anchois. MAIS -10 points, ils n’ont pas remplacés les anchois. Aïe, ça, ça fait mal. Quand on accepte quelque chose et puis ce n’est pas fait, c’est pas terrib’.

Pizza Sprint :

  • coordonnées ok. Ils sont à Dour depuis longtemps, je crois que tout le modne doit avoir leur menu dans un tiroir.
  • Heure d’appel : 19h54
  • Temps d’attente annoncé : 30-40 minutes
  • Heure d’arrivée : 20h34
  • Temps d’attente réel : 40 minutes. Perfect !
  • Le serveur demande, comme un petit robot, mon numéro de téléphone. Je me demande pourquoi et la réponse vient rapidement, ils ont tous leurs clients encodés dans une base de donnée. Il me ressort donc mon identité et mon adresse (que j’ai d’ailleurs mis à jour puisque j’ai déménagé depuis 2 ans. Ca fait longtemps que j’avais commandé chez eux tiens 🙂 ). En tant que geek, j’adooooooooore que tout soit encodé LOL
  • Moins bien, pour le changement d’aliment (les poivrons à la place des anchois) il a du demander à une autre personne. Celle-ci, on l’entendait de loin, a refusé la modification. Aïe, mauvais point fieu !
  • Le livreur : rien à signaler.
  • Le prix : 15€ pour une Merguez et une Napoli avec Mozzarella à la place des olives. Même avec un supplément, ils refusaient de la servir. Dommage.

Pizza Del Matto :

  • comme je le disais plus haut, leurs coordonnées ne se trouvent pas sur le site de la commune. Heureusement que je les connaissais sinon je serai passé à côté. Ce qui aurait été dommage parce que, tout à fait personnellement, une de leurs pizzas a été ma préférée du test.
  • Heure d’appel : 19h58
  • Temps d’attente annoncé : 40-45 minutes
  • Heure d’arrivée : 20h27
  • Temps d’attente réel : 29 minutes. 11 minutes d’avance ! Wouaw !
  • Le serveur au téléphone était bien. (=> ça c’est de la critique hein 😉 )
  • Le livreur également. « il faisait bien livreur de pizza comme on l’imagine » dixit une invitée beaucoup moins chaude qu’avant.
  • Le prix : 17.50€ pour une Bolognèse et une Patate sans parmesan mais avec Champignon.

Pour tous :
nous leur avons demandé :

  • de l’huile piquante : ils en ont apportés deux sachets chacun
  • le nouveau menu : ils l’ont apporté

Il n’y avait pas de supplément pour les pizzas modifiées (quand on acceptait de la modifier bien sûr… 🙂 ).

Voilà, le test s’arrête ici.
Nous avons comparé ce qui était comparable. Le reste étant plus subjectif.
A vous de vous faire votre propre avis.

Personnellement, je commandais toujours à la même pizzeria mais finalement je vais faire une tournante dorénavant. Surpris par chacun, dans tous les sens du terme (je ne peux pas faire mieux comme langue-de-bois pour ne pas froisser les pizzaïolos 🙂 ).

Passons à la deuxième partie : qu’a-t-on apprécié et moins apprécié pour chaque pizza ?

Pizza Calzone fermée chez La Piazetta
Dour - Pizza Calzone fermée chez La Piazetta
les + :

  • belle présentation.
  • croûte très bien cuite
  • cuisson : on sent le goût « du bois ».
  • goût original : les épinards donnent un goût magnifique. « Très typée ».
  • taille : plus grande que d’autres calzone goûtées ailleurs.
  • la boîte (qui compte aussi fnalement) est originale

les – :

  • elle est plus grande qu’ailleurs mais moins chargée.
  • plus de pâte que de garniture

Pizza Milanese (olives à la place des anchois) chez La Piazetta
Dour - Pizza Milanese (olives à la place des anchois) chez La Piazetta
les + :

  • elle sent bon
  • présentation colorée
  • goût du bois +++
  • goût relevé
  • bien fournie

les – :

  • faut aimer le chorizo

Pizza Hawaï chez Pizza Oscar
Dour - Pizza Hawaï chez Pizza Oscar
les + :

  • bien épicée
  • bonne chaleur
  • ananas pas brûlés
  • quantité suffisante

les – :

  • pas très chargée
  • croûte un peu chewing-gum (peut-être du au fait qu’on a attendu un peu avant de la miamer)
  • appétissante mais commune
  • bonne mais sans originalité (on est exigent hein 🙂 )

Pizza 4 saisons (poivrons à la place des anchois) chez Pizza Oscar
Dour - Pizza 4 saisons (poivrons à la place des anchois) chez Pizza Oscar
aïe, la modification n’a pas été faite alors qu’ils l’avaient acceptée au téléphone.
les + :

  • croustillante
  • goût relevé
  • bien chargée
  • appétissante

les – :

  • trop salée

Pizza Merguez chez Pizza Sprint
Dour - Pizza Merguez chez Pizza Sprint
les + :

  • très bon goût
  • gros morceaux de merguez
  • « jolie »

les – :

  • forme « industrielle ». On sait qu’elles sont faites par une machine. Il n’y a pas de véritable pizzaiolo faisant virevolter la pâte dans les airs. Ceci dit, même si on ne le savait pas, la pizza a vraiment l’air trop calibrée.
  • pas une cuisson au bois donc moins de goût et la pâte est plus blanche.
  • sauce peu épicée
  • petite taille
  • pâte pas assez épaisse

Pizza Napoli chez Pizza Sprint
Dour - Pizza Napoli chez Pizza Sprint
les + :

  • belle présentation
  • beaucoup de goût

les – :

  • forme calibrée, industrielle
  • pas une cuisson au bois donc moins de goût et la pâte est plus blanche.
  • petite taille
  • croûte élastique

Pizza Bolognèse chez Pizza Del Matto
Dour - Pizza Bolognèse chez Pizza Del Matto
les + :

  • croûte et pâte croustillantes
  • bien épicée
  • bien fournie en viande hâchée
  • « la meilleure » dixit vot’ serviteur 🙂
  • « y’a d’la recherche artistique » dixit une invitée beurrée. Allez comprendre ce qu’elle a voulu dire par là 🙂

les – :

  • à première vue, ne donne pas l’envie d’en miamer
  • trop salée
  • pâte trop fine

Pizza Patate (champignons à la place du parmesan) chez Pizza Del Matto
Dour - Pizza Patate (champignons à la place du parmesan) chez Pizza Del Matto
les + :

  • bien garnie
  • croûte croustillante
  • bien épicée
  • pommes de terre bien cuites
  • appétissante

les – :

  • manque d’assaisonnement

Un bon p’tit test à faire entre amis. Je vous le recommande.
J’espère que les pizzerias ont repérés où j’habite. Comme ça, ils me serviront encore mieux la prochaine fois 🙂 Ou alors, ils vont venir me faire bouffer tous les restes de la soirée (comme De Funés dans « l’aile ou la cuisse ») LOL

Le prochain test : les boulangeries douroises.

(*) Lire les articles suivants :

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : le nouveau calendrier des pompiers ?

Parce qu’il n’y a pas que LaProvince qui obtient une exclu sur les pompiers (la création d’une école des cadets à partir de septembre 2008. Unique à Mons-Borinage.), MonDour.be a obtenu les essais-photos du prochain calendrier des pompiers dourois.

Attention, ces images peuvent choquer.

La photo de groupe :
Dour, le calendrier des pompiers

Et une, plus … explicite 🙂
Dour, le calendrier des pompiers

Alors… heureux ? 🙂

Bon, trêve de plaisanterie ! Il n’y a réellement pas que LaProvince qui peut sortir des scoops de son chapeau 🙂
J’ai appris, ne me demandez pas comment 😉 , que les pompiers de Dour pourraient posséder… une ambulance. Ca n’est encore qu’un projet mais il pourrait voir le jour dans les mois qui viennent. Il est encore question de sous-sous évidemment et/ou de volonté … humaine, je dirai.

Une ambulance pourquoi et pour quoi faire ?
Quiévrain en possède déjà une, c’est d’ailleurs eux qui se déplacent quand on appelle le 100. D’après le contenu de l’appel, le SMUR se déplace également ou pas.
L’avantage d’avoir ce service à Dour serait que le temps de réaction serait amplement réduit. Si l’ambulance de Quiévrain met 10 minutes pour atteindre Wihéries, celle de Dour n’en mettrait que 5.

Au delà du gain de temps, ça serait quand même ‘achement bien que Dour soit aussi reconnu pour son service ambulancier.
Quand je vois que les pompiers de Quiévrain peuvent changer d’ambulance tous les 2 ou 3 ans, et que Godrie d’Hensies possède une armada d’ambulances, je me dis que le service doit être bien rentable.

Alors, évidemment, le nombre de malades n’augmentera pas (quoiqu’avec Covadec, on ne sait jamais 🙂 ) mais il y a sûrement de la place pour tout le monde non ?

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : le Ravel

Voici le trajet du Ravel traversant Dour, tel qu’il devrait l’être en 2009.
Nous l’avons reproduit sur une petite carte GoogleMap.
Notes :

  • vous pouvez zoomer et vous déplacer sur la carte grâce aux curseurs ou la souris
  • il est aussi possible de choisir le type de carte : Plan (comme une carte routière), Sat. (carte satellite) ou Mixte (les deux)
  • si, quand vous cliquez sur un curseur, la légende déborde de la carte, vous pouvez soit vous déplacer (cliquer-déplacer) ou agrandir le plan
  • pour les plus geeks d’entre vous, voici le fichier .kml. L’ouvrir avec Google Earth

Il débuterait de Boussu pour rejoindre Roisin-Autreppe puis Quiévrain.
J’ai encore une petite hésitation sur le tracé entre le viaduc et la salle de sport d’Elouges. Mais vous allez me corriger, n’est-ce pas ? 🙂


Agrandir le plan
Légende : en bleu, la ligne 98 et en rouge, la 98a.

Comme MonDour.be tient en son sein un spécialiste des trains et trams dourois, Benoit nous prépare une série de billets comme il l’a fait pour les fontaines.

Il m’a déjà envoyé une photo dépoque, reconnaissez-vous l’endroit ?
Dour, le train

Plus d’infos :

Merci à m’sieurs Michez et Morelle pour leur aide.

Mise à jour le 13.04.2008 à 14h13 :
Carte envoyée par Pich :
Dour, le Ravel

Focus : les réunions de quartier : le best of

L’air de rien, au bout de 19 Réunions De Quartier ((2 x 7) + 5 réunions), on a de quoi faire un p’tit best of.

Première salve : mars – avril 2007

RDQ 1

  • certains « vieux » ont proposés de pratiquer la délation quand ils voient un promeneur laisser déféquer son chien sur leur trottoir. Souvenir de la guerre 40-45 ?
  • Des riverains se plaignent que des chiens défèquent sur leur trottoir. Carlo leur a proposé de faire une analyse ADN de la crotte afin de découvrir de quel chien elle provient
  • La commune va acheter un nouveau véhicule pour le transport social (appelé vulgairement, le transport des « vieux » ). Le véhicule actuel, une Lada, rendant l’âme… non allez, tu m’étonnes ?! La Lada étant quand même la seule voiture possédant un chauffage sur le parc-choc arrière… pour ne pas avoir froid aux mains en la poussant l’hiver !
  • Autre petite parenthèse : j’ai appris que l’ouvrier communal qui avait été engagé en tant qu’élagueur vient de déposer un certificat médical pour… vertiges !!! mouahahahha !!! Doit-on en rire ou en pleurer ?!

RDQ 2

  • Guy Van Bidule relève le fait qu’il est très difficile d’installer des lignes jaunes. C’est le MET qui doit étudier le dossier et donner son feu vert. Un feu vert pour des lignes jaunes… et c’est un bleu qui a dit ça
  • Rue Decrucq : nuisance des parents venant rechercher leurs enfants à l’école. C’est ce qu’appelle Jean-Louis Allard, le drive-in. Pas mal

RDQ 3

  • Accompagnés de Guy Van… « bidule » vous allez me dire ! Hé bien non ! J’ai enfin compris son nom de famille ! Si, j’vous jure ! Il s’agit de Guy Van Bricsom ou Brixom ou Brikxom ou Bricqsum ou Bricdansl’ventre… reste à savoir comment ça s’écrit. On n’est pas sorti de l’auberge, moi j’vous l’dis ! Van Bidule donc (ben oui, reprenons les bonnes habitudes était venu avec l’agent de quartier (mise à jour : un policier qui ne veut plus que je cite son nom). Ce gars m’a épaté (de foie) ! Figurez-vous que j’ai rencontré pour la première fois un policier pédagogue, si ‘jvous jure ! Mais j’y reviendrai plus tard.
  • Demande de créer un endroit où les chiens pourraient déféquer en paix. On ne pense pas assez à la solitude du chien devant chier sur un trottoir sale entre une boîte de cola abandonnée et un avaloir bouché. Pour l’instant c’est le bac à sable qui sert de ‘caniparc’, ce qui n’est pas très hygiénique. Non, allez ?! M’sieur (mise à jour : un policier qui ne veut plus que je cite son nom), encore et toujours lui, préconise aussi que les maîtres reprennent un bonne habitude d’éducation.
  • Dans la rue du Longterme, le stationnement est interdit à droite alors qu’à gauche se trouvent des garages (donc stationnement interdit). Un homme a bien proposé (à de nombreuses reprises et le mot est faible) d’enlever lui-même le panneau mais il n’a pas obtenu satisfaction. Message perso à cet homme : « vous voyez, j’ai bien ‘rapporté' » rue du longterme : point de vue du stationnement (oui, parce que le monsieur qui voulait enlever le panneau et qui à cette heure n’a toujours pas obtenu satisfaction est revenu encore une fois sur le sujet), la police va faire un rapport de constations et de propositions. Le Collège décidera par la suite de ce qui pourrait y être fait => c’est celui que j’ai appelé par la suite « l’homme à la clé de 12 »
  • Carlo Di Antonio a encore des contacts avec Yvon Harmegnies, si, si ! Chaque semaine, celui-ci lui envoie par mail de nombreuses photos de mauvais stationnement ou de déchêts ? Je n’ai pas très bien entendu la suite, sous les rires de l’assistance.

RDQ 4

  • La blague de l’élagueur marche toujours autant Pour rappel, l’ouvrier communal engagé en tant qu’élagueur a remis un certificat pour cause de… vertiges ! Mouahahahah
  • Parlant quad : une opération coups de poing est cependant prévue mais la police n’a rien entre les mains (qui a dit « les jambes » ?! ) pour sévir. Et si les policiers circulaient en quads ?

RDQ 5

  • Etaients présents : Carlo « not’ bourgmesss » Di Antonio, Jacquy Detrain, Jean-Louis Allard, Isabelle Abrassart (toujours aussi bavarde ), Guy Van Bidule. Par contre, l’agent de quartier Lecarré était absent pour cause de maladie. Cela n’a donc pas tourné rond… ahah, uhuh… hum oui elle était (très) facile mais fallait que je la fasses Claudine Coolsaet n’était pas là non plus. Pour ceux qui aiment lire Voici, elle a son genou dans une attelle, accident de ski. Voilà ce qui arrive quand on veut déplacer des montagnes, parfois on reçoit des croches-pieds
  • Et à propos des cimetières : après l’opération Raton-Laveur, voilà l’opération Feu-Follet ! Après discussion au Conseil Communal, chaque conseiller et échevins s’est vu attribué un cimetière de l’entité. Une espèce de concours sera organisé afin de les rendre plus beau, plus propre. Qui gagnera ce concours ? Suspensssssssssss ! Les citoyens qui voudraient y participer sont les bienvenus

RDQ 6

  • Ramassage sélectif : les éboueurs ramassent les sacs même non conformes. « Pour 2 bières, tout passe. » Dixit un habitant.
  • Une citoyenne demande si on peut dénoncer à la police certaines pratiques d’autres citoyens. Marrant, à chaque fois que l’on prononce le mot ‘dénonciation’, il y a des ‘ouuhhhh’ et ‘roohhh’ qui se font entendre
  • Dans la rue Sainte-Cécile, une citoyenne a noté les numéros de plaque des voitures mal stationnées. Elle en a informé la police. Mais a retrouvé un papier rouge (avertissement ?) sur son pare-brise pour mauvais stationnement.
  • Une wihérisienne mal-voyante propose que l’on peigne les poteaux en orange (Carlo pense que c’est une très belle couleur ) afin de lui faciliter la vie.
  • Un gsm sonne. Par politesse, le gars sort dans le couloir. Mais avec l’écho du couloir, on l’entend plus que s’il était resté

RDQ 7


  • Je n’avais jamais remarqué combien le home était proche du cimetière
  • Qu’en est-il des stations d’épuration individuelle ? désolé, le trio de petites vieilles digne du Muppet Show assises devant moi, m’a empêché d’entendre la réponse.
  • Ma voisine n’a pas arrêté de dire que tout était une question d’argent, que la commune ne parlait que de ça. Ben vi m’dame, c’est quand même pour ça qu’on les a élus non ?

Deuxième salve : octobre – novembre 2007

RDQ 1

  • Une habitante explique son problème de voisinage avec un voisin qui voudrait « lui trancher la gorge ». Tsss, arrêtez de vous plaindre pour si peu de chose, hein.

RDQ 2

  • Détail légèrement important : LE RADAR DE LA POLICE DE DOUR EST DEFECTUEUX. IL NE MARCHE PLUS ! Il est en réparation en Suisse pour environ 5000€. Prenez donc vos agendas : j’organise une course dans les rues de Dour, tous les soirs, à partir d’aujourd’hui ! Le rassemblement est prévu sur la Grand-Place. Le parcours sera flêché et une buvette vous attendra au début et à la fin du parcours, histoire d’être bien pochtronné au red bull coca. (note pour ceux qui ne l’auraient pas compris : ceci est de l’humour !)
  • Demande d’un habitant : « est-il difficile de changer le nom d’une rue ? ». Not’ bourgmesss : « normalement non. Je ne sais pas, je ne l’ai pas encore fait. » Oh, il a bien dû supprimer une ou deux rues ‘harmegnies’ non ?
  • 4 lampes dans deux petites ruelles près de l’Athénée, sont brûlées. Plus que brûlées, elles ont été tirées à la 22 ! « Tout le système est foutu ».

RDQ 3

  • Ca a donc commencé fort avec la question, ou plutôt le témoignage, d’une habitante de la Cité Chevalière : « je vous demande ce que l’on va faire à la Cité. Y’en a marre ! Faut calmer ceux qui mettent la musique à fond et qui jouent même au foot à des heures pas possible. Ils abîment même les maisons. Un jour, y’en a un qui va prendre une carabine. » Boum ! Alors que tout le monde avait le sourire 30 secondes avant, là un grand silence s’installe. Les échevins et responsables présents savent désormais à quoi s’attendre pour le reste de leur soirée
  • Les citoyens veulent des rondes à vélo : GVB explique qu’il y a du matériel (VTT, équipements, catadioptres, sonnettes Mickey, sac à dos Dora l’exploratrice, …) mais ils ne s’en sont servis qu’une fois ! Aux 24h de Louvain-la-Neuve ?
  • Et enfin, arriva le moment que j’attendais depuis la dernière RDQ à Moranfayt, l’homme à la clef de 12 (le papa d’un des futurs rédacteurs de MonDour.be d’ailleurs) qui revient avec son panneau inutile qu’il pourrait lui-même retirer, à la rue du Longterne (lire ici). Damien Dufrasne, entre les rires des citoyens propose de le tirer avec son 4×4

RDQ 4

  • Il y a un autre grand projet immobilier sur Dour, à l’ilôt de la Brasserie : tout comme pour les anciennes câbleries, il s’agira de logements moyens et de résidences services pour personnes âgées. Le prix du loyer varierait entre 900 et 1000€ tout compris (soins, repas, courses en chaises roulantes, dentier sur mesure, chaises percées garantie 2 ans, bas à varices, omnium sur le lit, … tout compris on vous dit);
  • Colruyt : des voitures qui veulent faire le plein, rentrent par la deuxième entrée alors que les flèches (à terre) l’interdisent (vous me suivez ?). Hum… j’ai déjà vu un combi de policier rentrer par là (Joël sifflote en regardant en l’air…)
  • « mon père, ses déchets, il les enterre ! » dixit le fils… du fossoyeur !

RDQ 5 – 6 – 7 :

  • Rien… Je ne les ai jamais résumée. Quelle honte ! 🙂

Troisième salve : avril 2008

RDQ 1 et 3

  • Une dame habitant du côté de la cité chevalière : « pourrait-on créer un stand de tir dans ma rue ? Pour tirer sur les jeunes ! » Boum ! Jets de cannettes sur les voitures, « francorchamps », « la java »,… On crie même « hé perruche, viens que j’te défonce le c.. » Oui, dit comme ça, ça fait rire mais subir ça tous les jours, ça doit être bien dur.
  • Dans la rue Sainte-catherine, un habitant a porté plainte contre … le policier qui n’avait pas mis de procès à un voisin ! Le policier était resté tolérant, mais cet habitant ne l’entendait pas comme ça. Houhou hihi huhu, non c’est pas drôle. Si, quand même Y’en a qui n’ont pas un métier facile
  • les gardes pharmaceutiques : « parfois il faut courir jusque Saint-Ghislain pour trouver une pharmacie de garde ouverte » dixit… l’ « homme à la clef de 12 ». Vous vous rappellez de lui ? C’est le gars qui voulait déboulonner un panneau du côté de la rue du Longterne (lire ici). Il m’a annoncé avant la réunion que le panneau était toujours là mais qu’il n’allait pas en parler à cette réunion. Il revient cette fois avec les pharmacies de garde.
  • Ciné Seniors : un habitant demande s’il sera créé. Not’ bourgmesss rappelle qu’il existe un Ciné Débat, l’Exploration du Monde (par le Conseil des Aînés) mais pas de Ciné Seniors au programme. Si un chti gars motivé veut s’y mettre, le Centre Culturel le soutiendra. Mais c’est quoi un Ciné Séniors ? On met le son plus fort ? Il paraît qu’à Mons, il y a même des cars entiers de vieux des homes qui y vont. Et c’est complet ! Ca sent la pisse mais c’est complet !

RDQ 2 et 4

  • Et là, avec mon voisin, on a bien rigolé. Un vieu môssieur devant nous n’arrêtait pas de râler depuis le début. Ce n’était pas bien méchant, c’était même plutôt marrant. Sur le problème du nettoyage des rigoles et avaloirs, il en profite et râle une nouvelle fois. Un vrai Muppet Show Mais le plus drôle, c’est quand un autre gars lui dit « et pourquoi ils sont bouchés les avaloirs ? C’est parce que TES arbres ne sont pas coupés et que les feuilles tombent sur le trottoir puis dans l’avaloir ». Le Muppet Show en est resté bouche-bée. Comme quoi, on est toudi noirchi par é noir pot
  • « Mister 10 minutes » : deux douroises ont lancés des fleurs à not’ bourgmesss Elles ont, un jour, téléphoné à la police pour un problème de voisinage (en gros, un voisin empêchait un travailleur de … travailler) mais la police ne voulait pas se déplacer pour ça. Elles ont donc téléphoné à not’ bourgmesss et 10 minutes plus tard, le problème était réglé. Il est comme ça not’ bourgmesss, 10 minutes et hop, deux femmes sont satisfaites !

RDQ 5

  • Le seul « pouvoir » des policiers est d’arrêter le motard (s’il y arrive, vu toutes les échapatoires possibles sur un terril), de le contrôler et de l’obliger à pousser sa moto sur une certaine partie de la route Et je suis sérieux

RDQ 6

  • Rue de Là-Haut : il y a des rats ! D’ après les riverains, à cause d’une maison qui abrite énormément d’animaux. Il y aurait aussi des chiens « dangereux » qui mordent les facteurs (sont là pour ça remarquez )et ils arrachent les poubelles des voisins. Cela a été signalé à l’agent de quartier mais pas systèmétiquement au bureau de police. Tenez-vous bien, ils y auraient même enterrés des animaux dont… un poney !!!!!!! Y’a co l’tiét qui dépasse

RDQ 7

  • Chiens en liberté : dans le Dour Infos, il était rappelé qu’il était obligatorie de tenir ses chiens en laisse quand on était en rue. Une habitante de la Voie de Sars, quant à elle, ouvre sa porte et libère ses chiens dans la rue. Ils font alors leurs besoins sur les murs des voisins, dans la cour, … La police ne sait rien faire si elle ne constate pas les faits « en direct ». (note : j’adore les problèmes de crottes ) Par contre, l’agent de quartier va faire un rappel à cette dame. Au passage, on a appris que Claudine Coolsaet avait aussi les mêmes problèmes dans sa rue. Mais je n’ai pas très bien compris qui faisait ses besoins dans la rue…
  • Un habitant dit qu’il faudrait contrôler les maîtres et voir s’ils ont sur eux de quoi ramasser les crottes. Mais il n’y a aucune loi qui l’oblige (note : j’aime vraiment bien les problèmes de crottes, c’est trop fort !).
  • On peut délivrer un bon point vert à Yvon Gossuin (au bout de 10 points verts, il aura une babelutte) : il est passé un jour avec son tracteur et son chien en liberté. Celui-ci à coulé un bronze (on dit aussi « libérer Mandela ») dans la rue. Yvon Gossuin est revenu avec sa voiture pour le ramasser (note finale : je crois qu’il faudrait créer un échevin de la crotte )
  • Toujours Voie de Sars : « les ouvriers communaux viennent voir la poubelle publique, réflechissent pendant 10 minutes pour voir s’il faut la vider ou pas. Puis ils se décident à la vider mais ne nettoient pas les déchets qui se trouvent au fond de la ruelle » dixit un voisin.
  • Un habitant dit qu’il voit not’ bourgmesss passer tous les jours par là et qu’il n’agit pas. « Il ne fait rien boudieu ! En plus, il passe avec son gsm en main, il n’a même pas de kit mains-libres. Une oreillette ‘bloutout’ ça coûte 39€ à Mediabiiiip boudieu ! » Pas bien Lolo, va falloir d’acheter un kit mains-libres !

Best of compilé par Benoit (3 heures de lecture ! 🙂 ).

Note de Benoit : Ce que je retiendrai, après avoir passé près de 3 heures à tout relire (mes yeux sont fatigués), c’est le nombre incroyable de fois où l’on parle « Crottes de chien ». LOL 

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : Les commerces de la Grand-Rue

Il y a quelques temps, je vous parlais de la 1re réunion de Dour Centre-Ville (lire ici). Anne pouillon, la responsable de Dour Centre-Ville m’a fait parvenir les stats qu’elle a diffusée lors de la présentation.
J’en ai sorti plusieurs graphiques pour l’axe dont on dit principalement qu’il faiblit : la grand-rue.

Ce premier graphique montre le nombre :

  • d’emplacements commerciaux = le nombre de cellules commerciales que Dour Centre-Ville doit gérer dans la grand-rue. Ce nombre varie chaque année, selon que les propriétaires louent ces cellules en tant que commerce ou les transforment en habitation. Plus ce chiffre est haut, mieux c’est.
  • de cellules commerciales occupées = le nombre de magasins.
  • de cellules vides = nous verrons plus loin qu’il existe plusieurs sortes de cellules vides.

Dour Centre-Ville - stats des commerces

Que peut-on en ressortir ?

  • 1. que le nombre d’emplacements commerciaux n’a fait que baisser depuis 2002. : il est passé de 64 à 52 en 5 ans. C’est moche parce que ce chiffre est difficilement remontable. Car, quand une cellule commerciale s’éteint, un être s’éveille. Oups, non, ça c’est autre chose 🙂 C’est donc une habitation qui apparaît. Elle ne compte donc plus comme cellule commerciale et ne peut plus servir à Dour Centre-Ville. C’est ce qui se passe dans la grand-rue et qui donne l’impression que « tout fout l’camps ». Et comme il est très rare qu’un propriétaire change une nouvelle fois le statut de son bâtiment, ce n’est pas près de changer beaucoup.
  • 2. qu’après une chute de 13 points en 4 ans, le nombre de cellules occupées connaît un regain de 5 points. : ça, c’est très positif. Un changement de politique ou les fruits du travail effectué jusque là ? S’il paraît évident qu’un changement politique peut donner une ‘envie’ d’investir, cela va de pair avec une structure professionnelle au préalable.
  • 3. et que, c’est mathématique, le nombre de cellules vides diminuent de 10 points depuis 1 an. : 5 commerces en plus et 5 cellules en moins donnent 10 cellules vides en moins. Plus le chiffre est bas, mieux c’est.

En un deuxième temps, on peut créer un graphique avec le pourcentage de cellules occupées et cellules vides :
Dour Centre-Ville - stats des commerces
Légende : 1 à 6 = 2002 à 2007.

En 2007, Dour est remonté de 16 points en un an et est revenu, et a même dépassé, le taux de pourcentage d’occupation de 2004. Donc, bien que le nombre de cellules disponibles ait baissé, l’occupation à quant à elle augmenté.
Je crois que ces chiffres montrent clairement le travail effectué par Dour Centre-Ville (non, je ne fais pas le frotte-manche, les chffres parlent pour eux 🙂 ). Car, si le nombre de cellules commerciales diminue et que le % d’occupation diminue aussi, c’est un gros signal … d’inactivité. Par contre, si ce % d’occupation reste constant ou même augmente, comme c’est le cas à Dour actuellement, c’est qu’il y a une dynamique et qu’elle fonctionne.

Troisième graphique : les différentes catégories de « cellules vides ».
Dour Centre-Ville définit une cellule vide comme étant une surface

  • commerciale,
  • inoccupée,
  • à vendre
  • ou à louer
  • ou laissée à l’abandon (ex : étages occupés à titre d’habitation).

Une cellule qui paraît vide mais dont le commerçant réalise des travaux d’embelissement avant l’ouverture (appelée « cellule en projet »), doit être classé d’une autre façon qu’une cellule à vendre (ou à louer) ou laissée à l’abandon.
Dour Centre-Ville - stats des commerces

Ou alors c’est la conséquence d’un autre facteur, comme la création d’un centre commercial par exemple mais ce n’est pas encore le cas pour l’instant 😉

Note : tous ces chiffres sont, comme toutes statistiques, assez complexes finalement (je vous avoue que j’ai du relire le billet pour comprendre ce que je voulais dire 🙂 ) donc si vous avez besoin de précisions, laissez un commentaire.

Ce genre de statistiques sert de signal d’alarme pour les responsables communaux. Ils sont loin d’être anodins. Autant le côté attrayant d’un centre-ville (comme le concours des vitrines par ex.) est important, autant ces chiffres le sont tout autant et peut-être même plus. En fait, l’un ne va pas sans l’autre.

Allez, un dernier graphique mais qui concerne cette fois tous les commerces du centre-ville et donc pas uniquement la rue Grande :
La balance commerciale : c-à-d la différence entre le nombre d’ouvertures et le nombre de fermetures :
Dour Centre-Ville - stats des commerces

Je ne voudrai pas employer la méthode Couet (qui a dit Cauet ?) mais j’ai l’impression que ça ne pourra qu’aller mieux. La dynamique mise en place par l’équipe du Dour Centre Ville a l’air de porter ses fruits.
=> http://www.dourcentreville.be

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : Dour, commune branchée

Evidemment que Dour est une commune branchée, qui en doutait encore ?! 🙂

  • Le site de la commune classé 19e sur 256 dans le classement de l’Agence Wallonne des Télécommunications
  • Not’ Bourgmesss qui tient son blog personnel
  • Et bien sûr … MonDour.be, le blog citoyen dourois ! 🙂

Et à propos de MonDour, aujourd’hui, LaProvince publie mon interview et je peux vous dire que je me la pète grave ! LOL LOL

Et puisqu’on parle de moi, moi je vais en profiter pour présenter mes deux comparses : Jean et Benoit. Les deux autres rédacteurs de MonDour.

Jean est un préretraité de Nexans (ex-câbleries de Dour et câbleries de Charleroi). Il y était ‘Quality Director’. Ne me demandez pas ce que ça veut dire 🙂 C’est un randonneur assidu du club des Randonneurs Transfrontaliers de Dour. Sexagénaire (ce qui pour un blogueur est quand même très rare ! LOL ) et papy heureux, depuis peu. Papy hein, pas heureux. Il est le secrétaire du Rotary Club Dour-Quiévrain-Haut-Pays, club dans lequel ils ont décidé d’une action d’intérêt public dans le sens d’instruire jeunes et moins jeunes sur les énergies renouvelables dont les éoliennes en particulier. C’est d’ailleurs lui le guide aux cheveux grisonnants, à l’allure super clââââsse (t’as un p’tit côté gentleman british, Jean 🙂 ) des éoliennes de Dour-Quiévrain.
Je ne sais plus comment il a fait partie de MonDour.be. Suite à mon appel sur www.kooolman.net/blog/ ou par une demande directe par email ? Il le dira lui-même dans un commentaire. J’ai été heureux de le revoir par la suite au Conseil Culturel du Centre Culturel de Dour.
Sur MonDour, ses billets sont toujours teintés d’humour (c’est lui l’auteur de tous les jeux : ouskonné, les différences, …). Mes billets préférés sont ceux où il aborde l’ « ancien temps » comme la Brasserie Cavenaile, Louis Jean Flérot ou les terrils. Il parcours régulièrement les lieux où l’on discute de Dour comme le blog de not’ bourgmesss bien sûr. D’ailleurs, devinez sous quel pseudo il y participe… 🙂

Quant à Benoit, il est informaticien au Centre Hospitalier Hornu-Frameries, responsable et choriste à la manécanterie et assidu des conseils communaux. Passionné par l’histoire ferroviaire belge, la philatélie et le football…
Benoit a répondu à l’appel que j’avais fait sur mon autre blog, www.kooolman.net/blog/. Jusqu’à présent, il nous a montré sa passion pour les fontaines , les vieilles cartes topographiques et les récits des fêtes (Noël à Wihéries et à Dour, fête médiévale, Pâques, …). Lors de notre première (et unique) réunion de travail (c’est un très grand mot), il m’a démontré sa faculté à s’enfiler … trois Chimay bleues !! Trois !!!! Terrib’ ! Benoit n’est autre que le fils de « l’homme à la clef de 12 » ! Vous vous souvenez de lui ? 🙂

Bref, nous sommes magnifiques, splendides, les meilleurs quoi … bon, je peux arrêter de me la péter là ? 🙂

Le thème du jour étant « Dour, commune branchée », nous avons mis notre liste de sites web à jour.
Cette liste se trouve dans la colonne droite du blog. Il y en a un sacré paquet maintenant. Une bonne cinquantaine.
Mais je suis sûr qu’on peut faire mieux. Si vous connaissez des sites qui ne s’y trouvent pas ou même le vôtre, envoyez-nous un mail à info@mondour.be.
Seule condition, qu’ils parlent de Dour.

Les sites actuelles :

Mise à jour le 08.04.2008 à 20h46 :
Ajout de ces sites (envoyés par Pich. Merci ! 🙂 )

Mise à jour le 08.04.2008 à 21h53 : (re-merci Pich)

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus : Le questionnaire de Not’ Bourgmesss

Pour ce premier jour de Focus, nous avons soumis not’ bourgmesss à un questionnaire à la sauce « MonDour », un petit portrait chinois dourois qui risque de vous surprendre…

Cher Not’ Bourgmesss,

Dans le cadre de l’Opération Focus avec le journal LaProvince et de mon échevinat de la blogosphère douroise, voudriez-vous répondre à ce petit questionnaire « MonDour ».
Merci, Joël, échevin des biestries et autres couillonnades douroises.

Ca va ?
Très bien, même si se termine une semaine particulièrement éprouvante. J’avais prévu plein de rendez vous à la commune tout au long de cette deuxième semaine de « vacances » de Pâques et puis l’actualité a tout bouleversé (covadec elouges, anciennes cableries, fuite de gaz et évacuation….) Mais ca va très très bien car j’aime beaucoup les différentes facettes de mon travail de Député Bourgmestre.

Quelle heure est-il ?
Minuit trente huit.

Qu’y a-t-il sur le mur devant vous ?
Un tableau de François Antona, un artiste montois.

La première chose à laquelle vous pensez quand vous vous réveillez ?
Mon fils ; Tony

Plus sérieusement, quoique …
Lisez-vous régulièrement MonDour ?
Oui, deux à trois fois par semaine.

Qu’en pensez-vous ?
J’estime avoir beaucoup de chance qu’existe un média qui couvre ainsi l’actualité de mon entité. Mes concitoyens peuvent y trouver une masse considérable d’informations. Des choses sérieuses, d’autres moins… Mais c’est une mine d’or pour ceux qui aiment suivre la vie de notre commune.

Lisez-vous régulièrement d’autres sites web ? Si oui, lesquels ?
Oui, je suis grand consommateur ; les sites des quotidiens belges mais aussi lemonde.fr, lecho.be, les sites musicaux, le forum du dour festival…

Comment trouvez-vous le nouveau site du PS dourois : http://www.psdour.be ?
Je n’ai pas d’avis.

Combien avez-vous de visites par jour sur votre blog ?
Environ 1200 visites par semaine d’après le logiciel qui « surveille » mon site. C’est pas mal même si c’est beaucoup moins que les 25.000 visites par semaine du site http://www.dourfestival.be

Et combien de commentaires par jour ?
Entre 10 et 20 selon l’actualité.

Le gérez-vous réellement tout seul ?
Oui, sans exception.

Combien avez-vous de secrétaire ? Hum… remarquez le lien avec la question précédente 🙂
3 secrétaires mais elles ne travaillent pas sur les réponses formulées sur mon blog. Elle m’aident pour les permanences à la commune, le suivi de ces permanences, la préparation des questions parlementaires etc etc.

Assez d’informatique. Plus personnellement…
Vous donne-t-on un surnom ? Si oui, lequel et qui vous appelle ainsi ?
Non.

Une phrase que vous n’aimez pas ?
On s’occupera de cela plus tard.

Votre phrase préférée.
Ok, on va le faire.

Que mangez-vous à midi ?
Je suis très souvent au restaurant le midi. C’est très diffèrent d’un jour à l’autre.

Le pays visité le plus lointain ? Et pourquoi ?
J’ai eu la chance de visiter de nombreux pays lointains : La Chine, le Japon, le Brésil, le Vénézuela…

Combien avez-vous de ‘vrais’ amis ?
6 ou 7 je pense.

Quelle sera votre prochaine voiture ? Et de quelle couleur ? 🙂
Une Audi A5 coupé grise. Elle est commandée…
(note de Joël : raaaaaahhhhhhhh !!!!!! Cliquez ici pour voir des photos)

Enfilez votre autre casquette 🙂 Celle du Dour Festival…
En exclu pour MonDour, un groupe confirmé pour le Dour Festival ?
Ice Cube.

Ce sont les 20 ans du festival, vous avez prévu quelque chose de spécial pour les dourois ?
Pas encore. Je vais trouver.

Où en sont les préventes ? Les dourois doivent-ils se dépêcher à acheter leurs places où peuvent-ils espérer un pass 4 jours + camping + 5 plaquettes de tickets boissons et nourritures gratuits ? 🙂
Les préventes sont 15 à 20% supérieures à celles de 2007. Si tout va bien nous devrions donc être complet début juillet.

En politique…
On ne vous a pas entendu parler de la crise politique que vient de traverser le pays, pourquoi ?
J’ai suivi cela de près via le comité directeur du cdH et Joelle Milquet a souvent réuni ses parlementaires pour prendre les grandes décisions de ces derniers mois. Nous avions convenu de ne pas nous exprimer publiquement de façon individuelle et de simplement soutenir nos négociateurs. Nous sommes restés très unis tout au long de cette crise. C’est une très bonne chose qu’il en soit ainsi. J’ai également convenu avec la présidente que ma priorité en 2007/2008 était de me consacrer pleinement à mon mandat de bourgmestre et à mon travail au Parlement Wallon. Le défi local doit être relevé et il n’est pas facile.

Changement de programme, le gouvernement explose, on refait tout. On n’est pas dans la merde 🙂 Et, surprise (« ou pas » d’ailleurs), on vous supplie de devenir le Ministre de la Culture. Que répondez-vous ?
Je réponds oui. Mais seulement s’il y a un accord pour réorienter progressivement les moyens consacrés à la politique culturelle. Nous sommes actuellement beaucoup trop élitiste en Communauté Française de Belgique. 90% des moyens dédiés à la Culture en Communauté Française sont utilisés pour des projets qui touchent et/ou intéressent 5% de la population. Je pense que la fracture culturelle est bien plus grande que la fracture numérique que l’on évoque si souvent. Aujourd’hui les moyens culturels ne sont pas utilisés pour rendre la culture accessible à tous, pour l’éducation permanente, pour tout un chacun, pour la culture populaire…
Une bonne partie des moyens est utilisée pour entretenir des structures qui tournent pour elles seules sans ouverture vers l’extérieur, sans véritable public. La marge de manœuvre d’un Ministre de la Culture est relativement faible parce que le lobbying exercé par ces structures culturelles dites « majeures » est incontournable.

Petit portrait chinois…
Si vous pouviez être quelqu’un d’autre, qui seriez-vous ?
Un diplomate chargé d’éviter les conflits armés dans le monde.

Votre principale qualité ?
De toujours croire que les choses sont possibles et d’agir le temps qu’il faut pour qu’il en soit finalement ainsi.

Votre principal défaut ?
Je ne communique pas assez avec mes proches et donc je ne partage pas assez mes projets, mes stratégies, mes informations…

Votre proverbe préféré.
J’en ai beaucoup…
Celui qui marche sur les pas d’un autre ne laisse pas de traces…
Nous ferions plus de choses si nous en pensions moins d’impossible.
Le crottin ne rattrape pas le cheval au galop…

Si vous étiez :

  • un fruit … hormis l’orange 🙂 : J’adore les fruits ; je pourrais sans peine être frugivore. Les framboises.
  • un objet : l’outil d’un artisan, celui d’un ébéniste ou d’un forgeron.
  • un animal : le singe car il a le mérite de rappeler à l’homme qu’entre lui et les animaux il n’y a que des nuances (d’après une citation de JB Say).
  • un poisson : un poisson bien vivant car c’est le seul capable de remonter le courant !

Petit portrait dourois à présent…
Si vous étiez :

  • un commerce dourois : j’aime beaucoup le projet que j’héberge dans la grand rue « trois petits points »
  • un resto dourois : La prochain qui s’ouvrira (j’aimerai que l’on puisse retrouver un centre ville avec 4 ou 5 restaurants)
  • un évènement dourois : La patinoire dans le parc. C’est la meilleure chose que nous ayons faite depuis longtemps pour les enfants de notre commune.
  • une autre personnalité douroise : Jean Moins. Un grand monsieur qui s’est dévoué toute sa vie et qui a formé des milliers de jeunes sportifs au club de Dour Sports.

Les questions aux réponses impossibles…
Dour Festival ou Bourgmestre ?
Je suis très fier d’avoir créé le Dour Festival parce que nous avons mis Dour sur la carte de l’europe et que c’était inimaginable il y a 20 ans.

Papa ou maman ?
Papa parce qu’il me manque beaucoup et que j’aurais voulu qu’il connaisse son petit fils.

Pierre Tachenion ou Yvon Harmegnies ? (aucun rapport avec la question précédente LOL )
Yvon Harmegnies parce qu’il a été mon instituteur !

Et pour finir …
Heure du coucher ?
01h00

Qu’y a-t-il sous votre lit ?
Rien.

Avez-vous un secret à nous révéler ?
Il n’y a pas de secret ; seul le travail paie.

Comment aimeriez-vous mourir ?
Sans souffrir trop longtemps.

Votre devise ?
Une citation d’al Gore : La volonté politique est une énergie renouvelable.

Quel est « Votre Dour » à vous ?
Très diffèrent de ce qu’il est aujourd’hui. Il y a énormément de choses à changer, à améliorer. Notre entité peut être bien meilleure à vivre qu’elle ne l’est aujourd’hui. C’est possible.

Quelle heure est-il à présent ?
01h42

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Focus, Jour J : Focus Dour, kézako ?

C’est parti ! ‘fin, pas tout à fait, puisque le vrai départ se fera demain, lundi, en même temps que le journal LaProvince.

Le « Focus Dour », qu’est-ce donc ?
C’est un opération qui durera du 7 au 26 avril. Le journal LaProvince va réserver chaque jour, une page entière consacrée à Dour. Sous un angle différent que celui qu’ils prennent d’habitude. Ex : s’ils parlent du Conseil Communal, ils intervieweront les spectateurs plutôt que les conseillers.

Et que vient faire MonDour.be là-dedans ?
Hé bien comme LaProvince réalisait le Focus sur Dour, « MonDour était incontournable » dixit le rédac’-chef, Xavier Lambert. C’est pas beau ça ?! 🙂

Allions-nous refuser ce genre de partenariat ?!!
A ton avis coco ?! 🙂 C’est la première fois à ma connaissance qu’il y a une telle opération entre un journal dit ‘classique’, disons plutôt ‘papier’ et un site internet.

Nous aurons tous deux les mêmes sujets mais nous les traîterons d’une façon différente chacun.
Je ne vous dis pas comme cette expérience nous emballe et comme nous sommes curieux et impatients d’avoir vos réactions au jour le jour.

Nous avons concocté quelques surprises. Dont la première a été dévoilée ce matin : le nouveau logo (lisez ici).
Nous les dévoilerons au fur et à mesure de ces trois longues semaines.

Un aperçu du programme ?

  • Lundi : interview de not’ bourgmesss (fallait bien commencer par lui)
  • Mardi : Dour, commune branchée (pssst, avec mon interview 🙂 )
  • Mercredi : les grands projets dourois
  • Jeudi : Dour, à nouveau un pôle d’attraction ?
  • Vendredi : Les rencontres citoyennes
  • Mais aussi : le Ravel, la mobilité à Dour, les randonneurs transfrontaliers, l’énergie verte, les maisons du peuple, …
  • Mais aussi 2 : un sondage par jour, une nouvelle catégorie, …

Bref, soyez au rendez-vous, y’aura de la lecture et on va s’amuser ! 🙂

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Deux poissons, un seul d’avril

Hier, MonDour a publié deux infos principales. Une était le poisson d’avril (fallait bien qu’on en fasse un).

Non, le site des anciennes câbleries ne deviendra pas une prison ! Plusieurs avait découvert le poteau rose, la peau toute rose, el piau d’rose bref le pot aux roses. C’était une idée de Jean et elle était bien bonne.

Et oui, nous allons bien collaborer avec le journal Laprovince pour une opération Focus sur Dour. Contrairement à ce que Maryse pensait ici 🙂

L’opération commencera bien ce lundi 7 avril et durera trois semaines, jusqu’au 26 avril donc. Soyez attentif du week-end, je vous en parlerai un peu plus. Sur ce, bon 2 avril 🙂