Tag Archive for interview

.Fen, qui répète à Dour, est qualifié pour l’Eurovision

Fen, un artiste montois, est qualifié pour la finale de qualification belge à l’Eurovision.

Il répète toutes les semaines à Dour.

MonDour l’a interviewé … par Facebook 🙂

Read more

Focus : Le questionnaire de Not’ Bourgmesss

Pour ce premier jour de Focus, nous avons soumis not’ bourgmesss à un questionnaire à la sauce « MonDour », un petit portrait chinois dourois qui risque de vous surprendre…

Cher Not’ Bourgmesss,

Dans le cadre de l’Opération Focus avec le journal LaProvince et de mon échevinat de la blogosphère douroise, voudriez-vous répondre à ce petit questionnaire « MonDour ».
Merci, Joël, échevin des biestries et autres couillonnades douroises.

Ca va ?
Très bien, même si se termine une semaine particulièrement éprouvante. J’avais prévu plein de rendez vous à la commune tout au long de cette deuxième semaine de « vacances » de Pâques et puis l’actualité a tout bouleversé (covadec elouges, anciennes cableries, fuite de gaz et évacuation….) Mais ca va très très bien car j’aime beaucoup les différentes facettes de mon travail de Député Bourgmestre.

Quelle heure est-il ?
Minuit trente huit.

Qu’y a-t-il sur le mur devant vous ?
Un tableau de François Antona, un artiste montois.

La première chose à laquelle vous pensez quand vous vous réveillez ?
Mon fils ; Tony

Plus sérieusement, quoique …
Lisez-vous régulièrement MonDour ?
Oui, deux à trois fois par semaine.

Qu’en pensez-vous ?
J’estime avoir beaucoup de chance qu’existe un média qui couvre ainsi l’actualité de mon entité. Mes concitoyens peuvent y trouver une masse considérable d’informations. Des choses sérieuses, d’autres moins… Mais c’est une mine d’or pour ceux qui aiment suivre la vie de notre commune.

Lisez-vous régulièrement d’autres sites web ? Si oui, lesquels ?
Oui, je suis grand consommateur ; les sites des quotidiens belges mais aussi lemonde.fr, lecho.be, les sites musicaux, le forum du dour festival…

Comment trouvez-vous le nouveau site du PS dourois : http://www.psdour.be ?
Je n’ai pas d’avis.

Combien avez-vous de visites par jour sur votre blog ?
Environ 1200 visites par semaine d’après le logiciel qui « surveille » mon site. C’est pas mal même si c’est beaucoup moins que les 25.000 visites par semaine du site http://www.dourfestival.be

Et combien de commentaires par jour ?
Entre 10 et 20 selon l’actualité.

Le gérez-vous réellement tout seul ?
Oui, sans exception.

Combien avez-vous de secrétaire ? Hum… remarquez le lien avec la question précédente 🙂
3 secrétaires mais elles ne travaillent pas sur les réponses formulées sur mon blog. Elle m’aident pour les permanences à la commune, le suivi de ces permanences, la préparation des questions parlementaires etc etc.

Assez d’informatique. Plus personnellement…
Vous donne-t-on un surnom ? Si oui, lequel et qui vous appelle ainsi ?
Non.

Une phrase que vous n’aimez pas ?
On s’occupera de cela plus tard.

Votre phrase préférée.
Ok, on va le faire.

Que mangez-vous à midi ?
Je suis très souvent au restaurant le midi. C’est très diffèrent d’un jour à l’autre.

Le pays visité le plus lointain ? Et pourquoi ?
J’ai eu la chance de visiter de nombreux pays lointains : La Chine, le Japon, le Brésil, le Vénézuela…

Combien avez-vous de ‘vrais’ amis ?
6 ou 7 je pense.

Quelle sera votre prochaine voiture ? Et de quelle couleur ? 🙂
Une Audi A5 coupé grise. Elle est commandée…
(note de Joël : raaaaaahhhhhhhh !!!!!! Cliquez ici pour voir des photos)

Enfilez votre autre casquette 🙂 Celle du Dour Festival…
En exclu pour MonDour, un groupe confirmé pour le Dour Festival ?
Ice Cube.

Ce sont les 20 ans du festival, vous avez prévu quelque chose de spécial pour les dourois ?
Pas encore. Je vais trouver.

Où en sont les préventes ? Les dourois doivent-ils se dépêcher à acheter leurs places où peuvent-ils espérer un pass 4 jours + camping + 5 plaquettes de tickets boissons et nourritures gratuits ? 🙂
Les préventes sont 15 à 20% supérieures à celles de 2007. Si tout va bien nous devrions donc être complet début juillet.

En politique…
On ne vous a pas entendu parler de la crise politique que vient de traverser le pays, pourquoi ?
J’ai suivi cela de près via le comité directeur du cdH et Joelle Milquet a souvent réuni ses parlementaires pour prendre les grandes décisions de ces derniers mois. Nous avions convenu de ne pas nous exprimer publiquement de façon individuelle et de simplement soutenir nos négociateurs. Nous sommes restés très unis tout au long de cette crise. C’est une très bonne chose qu’il en soit ainsi. J’ai également convenu avec la présidente que ma priorité en 2007/2008 était de me consacrer pleinement à mon mandat de bourgmestre et à mon travail au Parlement Wallon. Le défi local doit être relevé et il n’est pas facile.

Changement de programme, le gouvernement explose, on refait tout. On n’est pas dans la merde 🙂 Et, surprise (« ou pas » d’ailleurs), on vous supplie de devenir le Ministre de la Culture. Que répondez-vous ?
Je réponds oui. Mais seulement s’il y a un accord pour réorienter progressivement les moyens consacrés à la politique culturelle. Nous sommes actuellement beaucoup trop élitiste en Communauté Française de Belgique. 90% des moyens dédiés à la Culture en Communauté Française sont utilisés pour des projets qui touchent et/ou intéressent 5% de la population. Je pense que la fracture culturelle est bien plus grande que la fracture numérique que l’on évoque si souvent. Aujourd’hui les moyens culturels ne sont pas utilisés pour rendre la culture accessible à tous, pour l’éducation permanente, pour tout un chacun, pour la culture populaire…
Une bonne partie des moyens est utilisée pour entretenir des structures qui tournent pour elles seules sans ouverture vers l’extérieur, sans véritable public. La marge de manœuvre d’un Ministre de la Culture est relativement faible parce que le lobbying exercé par ces structures culturelles dites « majeures » est incontournable.

Petit portrait chinois…
Si vous pouviez être quelqu’un d’autre, qui seriez-vous ?
Un diplomate chargé d’éviter les conflits armés dans le monde.

Votre principale qualité ?
De toujours croire que les choses sont possibles et d’agir le temps qu’il faut pour qu’il en soit finalement ainsi.

Votre principal défaut ?
Je ne communique pas assez avec mes proches et donc je ne partage pas assez mes projets, mes stratégies, mes informations…

Votre proverbe préféré.
J’en ai beaucoup…
Celui qui marche sur les pas d’un autre ne laisse pas de traces…
Nous ferions plus de choses si nous en pensions moins d’impossible.
Le crottin ne rattrape pas le cheval au galop…

Si vous étiez :

  • un fruit … hormis l’orange 🙂 : J’adore les fruits ; je pourrais sans peine être frugivore. Les framboises.
  • un objet : l’outil d’un artisan, celui d’un ébéniste ou d’un forgeron.
  • un animal : le singe car il a le mérite de rappeler à l’homme qu’entre lui et les animaux il n’y a que des nuances (d’après une citation de JB Say).
  • un poisson : un poisson bien vivant car c’est le seul capable de remonter le courant !

Petit portrait dourois à présent…
Si vous étiez :

  • un commerce dourois : j’aime beaucoup le projet que j’héberge dans la grand rue « trois petits points »
  • un resto dourois : La prochain qui s’ouvrira (j’aimerai que l’on puisse retrouver un centre ville avec 4 ou 5 restaurants)
  • un évènement dourois : La patinoire dans le parc. C’est la meilleure chose que nous ayons faite depuis longtemps pour les enfants de notre commune.
  • une autre personnalité douroise : Jean Moins. Un grand monsieur qui s’est dévoué toute sa vie et qui a formé des milliers de jeunes sportifs au club de Dour Sports.

Les questions aux réponses impossibles…
Dour Festival ou Bourgmestre ?
Je suis très fier d’avoir créé le Dour Festival parce que nous avons mis Dour sur la carte de l’europe et que c’était inimaginable il y a 20 ans.

Papa ou maman ?
Papa parce qu’il me manque beaucoup et que j’aurais voulu qu’il connaisse son petit fils.

Pierre Tachenion ou Yvon Harmegnies ? (aucun rapport avec la question précédente LOL )
Yvon Harmegnies parce qu’il a été mon instituteur !

Et pour finir …
Heure du coucher ?
01h00

Qu’y a-t-il sous votre lit ?
Rien.

Avez-vous un secret à nous révéler ?
Il n’y a pas de secret ; seul le travail paie.

Comment aimeriez-vous mourir ?
Sans souffrir trop longtemps.

Votre devise ?
Une citation d’al Gore : La volonté politique est une énergie renouvelable.

Quel est « Votre Dour » à vous ?
Très diffèrent de ce qu’il est aujourd’hui. Il y a énormément de choses à changer, à améliorer. Notre entité peut être bien meilleure à vivre qu’elle ne l’est aujourd’hui. C’est possible.

Quelle heure est-il à présent ?
01h42

—fin—

Focus Dour par LaProvince et MonDour Ce billet fait partie de l’Opération « Focus Dour » du journal LaProvince et du site www.MonDour.be. Chaque jour, le journal aborde un aspect original, méconnu ou amusant de l’entité. Nous proposons sur notre blog des prolongements des sujets traités dans le quotidien. Un sujet, deux façons différentes de l’aborder.
Vous pouvez suivre tous les billets dans la catégorie Focus (cliquez ici).

Dour – interview de Marc Coolsaet… ou presque

Avant-propos : ceci est peut-être une fiction 🙂
Avant-propos 2 : pour les non-dourois, j’ai ajouté des notes explicatives, numérotées entre [] dans le texte, en bas de page.

Bonjour Monsieur Coolsaet
Bonjour m’fieu
Comment allez-vous ?
Boh ça va ça va. Et toi couilleman ?
euh… Kooolman. On dit Kooolman avec 1 K et 3 O, j’y tiens.
Mmmh, c’est parce que tu racontes fac’ des couillonnades alors je pensais…
Déjà vous pensez, c’est bien.
Hé ‘tention hein, j’ai entendu parler de l’histoire des chaussettes de mon ami Yvon. Vais pas m’laisser avoir moi.[1]
Oui bon d’accord. Si on passait aux questions ?
Si tu veux, même pô peur.
Ok, tout d’abord, pourquoi étiez-vous absent au conseil communal dourois de ce lundi 29 janvier ?
Boh tsé j’suis indépendant hein. [2]
… oui et ?
Béh ‘tin, j’fais c’que j’veux moi, j’suis indépendant. M’en fous moi, la vie m’appartient, je suis libre, comme Max.
Qui est Max ? Votre chien ?
Non, la chanson d’Hervé Christiani. Il est pas mort lui d’ailleurs ?
Beuh.
Beuh aussi comme tu dis. M’en fous d’façon, j’suis indépendant.

Hé bien justement, comment cela se fait-ce (fesse ?) que vous siégiez à présent en tant qu’indépendant ?
Tu l’sais hein, c’est toi qui l’a dit le premier sur ton ploc.[3]
Mon blog.
Oui ‘fin. Tu l’as dit avant même je ne le saches. Comment t’as fait d’ailleurs ?
J’ai aussi mes sbires (©YH) 😉 [4] Bon, pour nos lecteurs, pourriez-vous faire un bref historique ?
Béh c’est l’autre là, la Galant qui m’a viré.
La Callas ?
Non, la Galant, Jacqueline Galant, mon ex chère et tendre présidente de la section MR de Mons-Borinage.
Ah oui, Jaq ?
Jack Russell, je l’appelle maintenant (rire)

Elle vous a viré du MR dourois parce que vous ne vouliez pas suivre la nouvelle coalition DourRenouveau-MR ?
Pfffh. Tu parles d’une coalition, un coups tordu oui. Avec Yvon (ndla : Yvon Harmegnies), on se disait qu’on allait casser la baraque. Et on l’a cassée ! La baraque à frite hein, me suis assis et pouf le banc à basculé et poum plus d’baraque à frite.
Mais qu’est-ce que vous me racontez là ?
Oui pardon je m’égare, j’suis indépendant, j’men fous.
Je ne comprend rien m’sieur Coolsaet !
Moi non plus. Si t’as d’autres questions, va voir Raoul Moury, c’est lui qui me rattrape à chaque fois que je dis une bêtise.
Il ne le fera plus.
Ah oui j’suis con, question d’habitude, scuse-moi m’biau.

Ok, reprenons alors. Avec m’sieur Harmegnies vous alliez donc reformer la même coalition d’avant le 08octobre, c’est ça ?
Ben oui et c’est cô une femme qui a tout squetté !
Isabelle Noël ? [5]
Ben oui qui d’autre ?
Vous avez quelque chose contre les femmes ?
Boh non, sauf quand elles sont en politique quoi.
N’allons pas plus loin sur ce sujet à polémique voulez-vous ?
Comme tu veux m’fieu, c’est toi l’interwou… l’intréviuv… l’intervouveur… celui qui me pose les questions.

Donc, si je résume bien votre pensée, plutôt mourir que de trahir m’sieur Harmegnies ?
Bah, je pourrai tout faire pour ce mec. Je l’aime qu’est-ce tu veux ?!
Ouhla, que de mots doux !
C’est comme ça, on s’aime et c’est tout. M’en fous j’suis indépendant.
On le saura que vous êtes indépendant.
Il le faut. Je compte bien le médiatiser d’ailleurs. La prochaine fois que je vais à TéléMB, j’arrive bourré, paraît que ça marche.
Il paraît oui. Mais faudra prévoir des écrans 16:9 pour Youtube alors.
Comprend pas.
euh… non, passons.

Mais que vous a fait Yvon Harmegnies pour que vous l’aimiez autant ?
Sais pas expliquer, demande à Moury… ah béh non j’suis con…
Que de réalisme 🙂
Ah ça, c’est ma logique présidentielle. C’est le Président Harmegnies qui m’a dit : « Marc, le paysage politique locale a changé. » J’ai compris cela. Ces grands accords echtraordinaires, je ne voulais pas en faire partie. Hé, l’ambition à mon âge hein ! Alors j’ai préféré rester, pour faire chier mon monde. [6]
Au moins c’est clair.
Tu sais, je n’ai pas l’habitude d’être clair et précis alors maintenant que je sais ce que je veux, je m’empresse de le dire hein.
Vous avez raison.
Merci m’fieu.

M’sieur Harmegnies a quitté la politique locale mais reste député.
Ben oui, il a su se placer plus tôt. Fin stratège mon Yvon, je l’aime. Il est beau.
Ouhla, hé hé, ça va aller ?
Que veux-tu, quand je pense à lui, je vois la vie en rose. En rose ! Hoho, t’as compris… uh uh uh, en rose… ahahah… (il s’étouffe)
Vous voulez un verre d’eau ?
Hé, pas d’insulte hein !
Oh pardon. Bon, on peut revenir à mon interview ?
(râclement de gorge) ouai vas-y, j’t’écoute si j’veux d’façon, m’en fous j’suis indépendant.

Ok, c’est gentil. Que pensez-vous de l’idée du marché le samedi après-midi ? [7]
M’en fous.
Mais encore ?
M’en fous j’te dis.
Pourquoi ? C’est quand même un changement important dans les habitudes des dourois.
N’insiste pas, j’m’en fous j’te dis. Le samedi après-midi, je fais les poussières sur les assiettes en porcelaine de ma femme.
Ah ? Et c’est passionnant ?
C’est fou, je me découvre une nouvelle passion.
Vous vous emmerdez donc tant que ça depuis que vous n’êtes plus échevin ?
… oui j’déprime. Mes enseignants me manquent.
Vous êtiez échevin de l’enseignement.
Ouaip, je m’occupais du mammouth.
L’enseignement dourois est un peu à votre image alors ?
Comprend pas.
Pas grave, passons.

Allez dernière question.
Il est temps !
Pourquoi, vous êtes préssé ?
T’as vu l’heure ? J’ai deux vaisseliers à epousseter moi. J’ai des responsabilités. J’suis indépendant moi.
Oki, je me dépêche alors. Dernière question donc : « Comment voyez-vous l’avenir de Dour ? »
Boh alors là, t’en as encore beaucoup des comme ça ? (rire, gloussement, étouffement) M’en fous de Dour, je déménage ! Je vais vivre sur une île perdue avec mon Yvon. J’ai déjà les billets. On part à l’inconnu. Vivre nu et jouer du youkoulélé, voilà mon avenir. Dour je m’en tape. Dans l’état qu’on l’a laissé, j’vais t’dire, y’a plus qu’à tout raser et reconstruire hein !
Vous êtes dur.
Yvon me le dit tout le temps !
Hum… oui d’accord. Hé bien merci m’sieur Coolsaet pour cet interview exclusive. Et bonnes vacances sur votre île paradisiaque.
Merci m’fieu mais c’est pas l’autre bout du monde hein.
Ah bon, et c’est où précisément ?
Coxyde !
Ah oui quand même ! Bon ben, bonne chance alors.
T’inquiètes pas pour moi va, avec Yvon on prépare un truc, on ne restera pas longtemps à jouer les Robinson.
Ah bon ?
Ouaip, n’en parle pas sur ton plouc hein…
Mon blog !
Oui ho, m’en fous moi. Bref, n’en parle pas mais on compte balancer des avions en papier contre la Maison Communale façon 11 septembre dourois tu vois ?
C’est nul.
Ouai ben les idées et nous hein. On n’a trouvé que ça alors. Le plus dur à trouver c’est un expert en origami. On a demandé un subside à la Région Wallonne sur le budget ‘festivités et feu d’artifice’, tu parles d’un feu d’artifice ! On attend la réponse du Ministre qui enverra sa décision à la Chambre des études d’incidence qui elle-même fera parvenir un courrier au parlement des eaux et travaux afin d’obtenir l’accord du président de l’inter-communale-régionale-nationale-fédérale de la Wallonie-sud.
Mais Dour ne fait pas partie du sud de la Wallonie ?!

Ben non, elle n’en fait pas partie.
… et merde, on a cô merdé sur ce coups. Pfffh, demanderais à Moury, il saura quoi faire… ah non merde ! Rahlala, on est foutu quoi.
Comme vous dites. Merci quand même pour cet interview remarquable.
Ouai ouai c’est ça.
A bientôt ?
Sûrement, je compte créer un plug moi aussi.
Un blog !!!
Ouai, un bug rôôôh. C’est l’avenir ça.
A qui le dites-vous. Bon allez, je pars maintenant.
Ouai ouai à bientôt m’fieu.

Voilà, j’ai donc quitté m’sieur Coolsaet, seul et abandonné de tous. Regardant ses billets d’avion pour Youkouléléland, frémissant à l’idée d’inviter son grand ami Yvon à le rejoindre. Pensant déjà aux cocktails houblonneux qu’il préparerait sur une plage de sable fin. Loin de toutes préoccupations et tracas dourois. C’est beau un aventurier !

[1] Une polémique avait éclaté à Dour suite à un mail que m’avait envoyé Yvon Harmegnies et sutrout une phrase qu’il avait répétée lors de l’inauguration de la salle de sport peu avant les élections communales du 08 octobre 2006.
[2] suite au refus de m’sieur Coolsaet de faire partie de la coalition DourRenouveau-MR, il a été viré du parti par Jacqueline Galant.
[3] le billet a été publié le 08 décembre 2006
[4] dans le journal LaProvince, Yvon Harmegnies avait qualifié les personnes qui travaillent avec Carlo Di Antonio de sbires. Définition du Petit Robert 2007 : 1. anciennement : agent de police en Italie / 2. mod péj : policier . Homme de main, personnage qui exerce des violences au service de quelqu’un, d’un pouvoir oppressif.
[5] Isabelle Noël a quitté le parti socialiste pour rejoindre en indépendante, elle aussi, la coalition DourRenouveau-MR.
[6] extrait de la vidéo de l’empereur du zoulk : Michel Daerden le soir des élections communales du 08 octobre 2006.
[7] idée lancée via le blog de Carlo Di Antonio, le bourgmestre de Dour : cliquez ici